Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Russie a consenti à réduire le prix du gaz pour l'Ukraine

La Russie a consenti à réduire le prix du gaz pour l'Ukraine
La Russie a consenti à réduire le prix du gaz pour l'Ukraine - Sputnik France
S'abonner
Les gouvernements russe et ukrainien  ont  validé le nouvel accord gazier pour cette année. Moscou a pris en compte  les propositions de Kiev.  On vient d'apprendre que le président  russe Dimitri Medvedev  visitera l'Ukraine et rencontrera  son collègue  Victor Ianoukovitch le 21 avril, un mois avant les délais prévus antérieurement.

L'ancien prix du gaz était fixé avant le changement du pouvoir en Ukraine.  Jusqu'à présent, Kiev devait payer  330 dollars pour mille mètres cube.  Maintenant,  le prix peut baisser jusqu'à 200-245 dollars.  Selon les experts, la partie ukrainienne pourra  économiser 4 milliards de dollars.   Cette somme  n'est pas  négligeable pendant la préparation du budget pour l'année en cours.  Le président russe Dimitri Medvedev  présente sa vision des difficultés qu'ont connues  les nouvelles autorités ukrainiennes.

En principe, les  questions sur le gaz sont réglées  entre nous.  Mais nos partenaires ukrainiens  croient que les prix du gaz sont trop « lourds » pour le pays,  vu sa situation économique actuelle. C'est une question qui se discute, ce n'est pas un sujet  fermé.

Kiev, qu'est-ce qu'il pourra proposer à Moscou pour le régime de préférence qu'il attend ?  Selon les spécialistes, une variante possible  est la suivante : Kiev peut proposer à la Russie  une coopération dans  le domaine nucléaire, notamment, la construction du 3e et 4e blocs  de la centrale nucléaire de Khmelnitski.  En  plus, la Russie  peut initier la construction en Ukraine de l'usine fabriquant le combustible nucléaire.  Dans ce cas, l'Ukraine pourrait  penser  à la diminution des tarifs pour le transit du gaz.  Mais  elle ne fait que les augmenter. Probablement,  certaines de ces questions  seront débattues  pendant la visite  de Medvedev en Ukraine. En plus, les leaders des deux pays  pourront évoquer d'autres questions actuelles, croit le directeur de l'institut des problèmes de gestion Constantin Bondarenko.

Pendant cette rencontre, on discutera  plusieurs aspects techniques de coopération en matière économique, et des questions actuelles  politiques et géopolitiques en Europe de l'est et dans le monde.  Il importe qu'un  dialogue constructif permanent   entre la Russie et l'Ukraine, interrompu il y a 5 ans,  reprenne. Maintenant, il est temps de  renouer des liens amicaux.

D'une façon ou d'une autre,  les contacts  entre deux pays voisins commencent à acquérir de nouveau  un caractère de coopération étroite  et mutuellement avantageuse.

 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала