Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le cargo russe Progress M-05M tiré vers l'ISS (TsOUP)

© RIA Novosti . Oleg Urusov / Aller dans la banque de photosLe cargo russe Progress M-05M tiré vers l'ISS
Le cargo russe Progress M-05M tiré vers l'ISS - Sputnik France
S'abonner
Le lanceur russe Soyouz-U transportant le cargo Progress M-05M a été tiré mercredi soir vers la Station spatiale internationale (ISS) depuis le cosmodrome russe de Baïkonour, au Kazakhstan, a annoncé le Centre de contrôle des vols (TSOUP).

Le lanceur russe Soyouz-U transportant le cargo Progress M-05M a été tiré mercredi soir vers la Station spatiale internationale (ISS) depuis le cosmodrome russe de Baïkonour, au Kazakhstan, a annoncé le Centre de contrôle des vols (TSOUP).

"Le cargo acheminera plus de 2,5 t de fret nécessaire au fonctionnement de la station et des colis envoyés par les familles des cosmonautes de l'ISS pour la fête du 1er mai. Son arrimage est prévu à 23h35 (19h35 GMT)", a indiqué le porte-parole du TsOUP.

Les membres d'équipage de l'ISS recevront du chocolat et des bonbons, ainsi que des films et livres.

Mardi soir, le cargo russe Progress M-03M a été immergé dans la partie sud du Pacifique après la fin de sa mission spatiale. Les débris du vaisseau qui n'ont pas brûlé dans les couches denses de l'atmosphère terrestre sont tombés dans le secteur situé à 42°51' de latitude sud et de 141°26' de longitude ouest. Mis en orbite le 15 octobre 2009 et arrimé à la station le 18 octobre, Progress M-03M s'est séparé de la Station le 22 avril dernier.

Son vol autonome a permis d'effectuer une expérience scientifique baptisée Radar-Progress, qui fait suite à l'expérience Plasma-Progress réalisée pendant les vols autonomes des Progress précédents. Les chercheurs ont étudié les variations des particularités réflectives de l'environnement plasmatique d'un engin spatial pendant le fonctionnement de ses moteurs à ergols liquides. Les résultats de l'expérience ont été observés par le radar terrestre à diffusion incohérente russe appartenant à l'Institut de physique solaire et terrestre d'Irkoutsk, relevant de l'Académie des sciences de Russie, ainsi que par d'autres radars d'Irkoutsk.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала