Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Courrier des lecteurs Vincent Fizel, 2010-05-03 16:26

S'abonner
Dans "Ukraine: l'ex-président hostile à l'idée d'unir Gazprom et Naftogaz" vous citez les paroles de Viktor Iouchtchenko: "Or, les dirigeants actuels du pays sont malheureusement prêts à examiner les propositions […] visant à priver les Ukrainiens de leur patrimoine national".

Dans "Ukraine: l'ex-président hostile à l'idée d'unir Gazprom et Naftogaz" vous citez les paroles de Viktor Iouchtchenko:  "Or, les dirigeants actuels du pays sont malheureusement prêts à examiner les propositions […] visant à priver les Ukrainiens de leur patrimoine national".

Comment Iouchtchenko ose-t-il de se permettre d'émettre des tels commentaires. Nous savons très bien que 85% de la richesse nationale de l'Ukraine se trouve entre les mains de 15 clans non slaves. La majorité de cette redistribution de la richesse nationale s'est effectuée sous la présidence de Iouchtchenko.

Triste n'est-ce pas? Nous savons aussi que plus de 95% de la population d'Ukraine est slave. Morale de cette histoire est que celui qui est coupable de cette situation et qui devrait se taire est sur la première tribune où il dénonce la politique contraire de celle que lui même a pratiqué.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала