Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Nucléaire: Paris appelle Washington, Pyongyang et Téhéran à ratifier le CTBT

© RIA Novosti . Alexander Liskin / Aller dans la banque de photosNucléaire: Paris appelle Washington, Pyongyang et Téhéran à ratifier le CTBT
Nucléaire: Paris appelle Washington, Pyongyang et Téhéran à ratifier le CTBT - Sputnik France
S'abonner
Le ministère français des Affaires étrangères a appelé les Etats-Unis, l'Iran et les autres pays qui n'ont pas ratifié le Traité d'interdiction des essais nucléaires (CTBT) à le faire dans les meilleurs délais.

Le ministère français des Affaires étrangères a appelé mercredi, dans un communiqué, les Etats-Unis, l'Iran et les autres pays qui n'ont pas encore ratifié le Traité d'interdiction des essais nucléaires (CTBT) à le faire dans les meilleurs délais.

Selon la diplomatie française, le 3 mai dernier, le ministre indonésien des Affaires étrangères Marty Natalegawa a annoncé, en marge de la conférence de suivi du Traité de non-prolifération nucléaire (TNP) au siège de l'Onu à New York, que son pays se  proposait de ratifier prochainement le CTBT.

En saluant la ratification prochaine par l'Indonésie du Traité d'interdiction complète des essais nucléaires, la France souhaite que cette décision encourage les huit autres Etats, dont la ratification demeure indispensable à l'entrée en vigueur du Traité, à prendre cette décision dans les meilleurs délais, stipule le document de la diplomatie française.

Ces huit pays sont la Corée du Nord, l'Inde et le Pakistan (qui n'ont pas signé le traité et ont effectué des essais nucléaires depuis 1996), les Etats-Unis, l'Iran, Israël, la Chine et l'Egypte (pays signataires mais qui n'ont pas ratifié).

Le CTBT, qui interdit tous les essais nucléaires, militaires ou civils, a été signé en 1996 par 71 Etats, dont les cinq principales puissances nucléaires (Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie). Il compte 182 Etats signataires mais n'a été ratifié que par 35 des 44 Etats qui doivent le faire pour son entrée en vigueur.

La France coordonne depuis septembre avec le Maroc les efforts internationaux pour promouvoir cette entrée en vigueur.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала