Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

PO: la dénucléarisation prônée par les membres permanents du CS

S'abonner
Lors de la conférence de suivi du traité de non-prolifération nucléaire (TNP) à New York, les Etats-Unis, la Russie, la Grande-Bretagne, la France et la Chine ont soutenu l'idée de transformation du Proche-Orient en zone dénucléarisée.

Lors de la conférence de suivi du traité de non-prolifération nucléaire (TNP) à New York, les Etats-Unis, la Russie, la Grande-Bretagne, la France et la Chine ont soutenu, dans une déclaration, l'idée de transformation du Proche-Orient en zone dénucléarisée.

"Nous sommes attachés aux décisions et à la complète mise en application de la résolution sur le Proche-Orient, adoptée lors de la conférence sur le TNP en 1995, et soutenons tous les efforts déployés en ce sens", stipule la déclaration adoptée à l'unanimité par les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'Onu  et répandue à l'actuelle conférence de New York qui se poursuivra jusqu'au 28 mai.

La résolution de 1995 des pays participants au Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires appelle à créer au Proche-Orient une zone exempte d'armes nucléaires et d'autres armes de destruction massive.

Les représentants de quelque 150 pays se sont réunis au siège de l'Onu à New York pour le suivi du traité de non-prolifération nucléaire. De telles conférences se tiennent tous les cinq ans.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала