Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Cheonan: consultations entre Moscou et Pyongyang sur une situation "dangereuse"

S'abonner
La Russie et la Corée du Nord ont mené des consultations sur une situation "dangereuse" dans la péninsule coréenne après le naufrage en mer Jaune de la corvette sud-coréenne Cheonan, annonce le ministère russe des Affaires étrangères.

La Russie et la Corée du Nord ont mené vendredi des consultations sur une situation "dangereuse" dans la péninsule coréenne après le naufrage en mer Jaune de la corvette sud-coréenne Cheonan, annonce le ministère russe des Affaires étrangères.

Le vice-ministre russe des Affaires étrangères Alexeï Borodavkine et l'ambassadeur nord-coréen à Moscou Kim Yong Jae "ont échangé des vues sur une évolution dangereuse de la situation dans la péninsule coréenne après le naufrage de la corvette sud-coréenne Cheonan", rapporte, dans un communiqué, la diplomatie russe.

M.Borodavkine a reçu l'ambassadeur nord-coréen à sa demande.

"Des deux côtés, la nécessité a été réaffirmée d'empêcher l'escalade ultérieure de la tension dans la région et de poursuivre des consultations à la recherche d'une issue à l'actuelle crise intercoréenne", stipule le document.

La corvette sud-coréenne Cheonan a coulé le 26 mars dernier en mer Jaune. 46 marins ont péri noyés. Une commission d'enquête internationale, composée de représentants de la Corée du Sud, des Etats-Unis, de l'Australie, de la Grande-Bretagne et de la Suisse, a conclu au torpillage du navire par un sous-marin nord-coréen. Pyongyang nie être à l'origine du naufrage qui a déjà sérieusement envenimé les relations entre les deux Corées. La Chine et la Russie étudient pour le moment attentivement les résultats de l'enquête.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала