Mission martienne simulée de 520 jours

Une mission martienne simulée de 520 jours a débuté le 3 juin 2010 à l'Institut des problèmes médico-biologiques de Moscou dans le cadre du projet international Mars 500.

Une mission martienne simulée de 520 jours a débuté le 3 juin 2010 à l'Institut des problèmes médico-biologiques de Moscou dans le cadre du projet international Mars 500.

© RIA Novosti . Alexey Kudenko / Aller dans la banque de photosUne mission martienne simulée de 520 jours a débuté le 3 juin 2010 à l'Institut des problèmes médico-biologiques de Moscou dans le cadre du projet international Mars 500.
Mission martienne simulée de 520 jours - Sputnik France
1/13
Une mission martienne simulée de 520 jours a débuté le 3 juin 2010 à l'Institut des problèmes médico-biologiques de Moscou dans le cadre du projet international Mars 500.
© RIA Novosti . Alexei Koudenko / Aller dans la banque de photosL'équipage international comprend six volontaires dont trois Russes, un Français et un Chinois. Sur la photo en haut - le Russe Soukhrob Kamolov (à gauche) et le Français Romain Charles (à droite); au milieu - le Russe Alexandre Smoleevski; en bas - le Chinois Wang Yue (à gauche), le Russe Alexeï Sitev (au centre) et l'Italien Diego Urbina (à droite).
Mission martienne simulée de 520 jours - Sputnik France
2/13
L'équipage international comprend six volontaires dont trois Russes, un Français et un Chinois. Sur la photo en haut - le Russe Soukhrob Kamolov (à gauche) et le Français Romain Charles (à droite); au milieu - le Russe Alexandre Smoleevski; en bas - le Chinois Wang Yue (à gauche), le Russe Alexeï Sitev (au centre) et l'Italien Diego Urbina (à droite).
© RIA Novosti . Alexei Koudenko / Aller dans la banque de photosLe programme de la mission prévoit un "voyage" de 250 jours vers Mars, 30 jours d'expériences scientifiques sur la Planète rouge et un "vol retour" de 240 jours.
Mission martienne simulée de 520 jours - Sputnik France
3/13
Le programme de la mission prévoit un "voyage" de 250 jours vers Mars, 30 jours d'expériences scientifiques sur la Planète rouge et un "vol retour" de 240 jours.
© RIA Novosti . Alexei Koudenko / Aller dans la banque de photosL'équipage est commandé par le Russe Alexeï Sitev (sur la photo). Le médecin de la mission est aussi un Russe, Soukhrob Kamolov.
Mission martienne simulée de 520 jours - Sputnik France
4/13
L'équipage est commandé par le Russe Alexeï Sitev (sur la photo). Le médecin de la mission est aussi un Russe, Soukhrob Kamolov.
© RIA Novosti . Alexei Koudenko / Aller dans la banque de photosLe troisième membre d'équipage russe Alexandre Smoleevski exercera les fonctions de chercheur.
Mission martienne simulée de 520 jours - Sputnik France
5/13
Le troisième membre d'équipage russe Alexandre Smoleevski exercera les fonctions de chercheur.
© RIA Novosti . Alexei Koudenko / Aller dans la banque de photosLe Français Romain Charles est ingénieur de bord, l'Italien Diego Urbina et le Chinois Wang Yue sont chercheurs. Sur la photo: Wang Yue devant le "vaisseau" expérimental à l'Institut des problèmes médico-biologiques de Moscou.
Mission martienne simulée de 520 jours - Sputnik France
6/13
Le Français Romain Charles est ingénieur de bord, l'Italien Diego Urbina et le Chinois Wang Yue sont chercheurs. Sur la photo: Wang Yue devant le "vaisseau" expérimental à l'Institut des problèmes médico-biologiques de Moscou.
© RIA Novosti . Alexei Koudenko / Aller dans la banque de photosChaque membre d'équipage touchera 3 millions de roubles (environ 79 mille euros) après l'expérience. Sur la photo: le médecin Soukhrob Kamolov et le commandant de l'équipage Alexeï Sitev (de gauche à droite) à l'Institut des problèmes médico-biologiques de Moscou.
Mission martienne simulée de 520 jours - Sputnik France
7/13
Chaque membre d'équipage touchera 3 millions de roubles (environ 79 mille euros) après l'expérience. Sur la photo: le médecin Soukhrob Kamolov et le commandant de l'équipage Alexeï Sitev (de gauche à droite) à l'Institut des problèmes médico-biologiques de Moscou.
© RIA Novosti . Alexei Koudenko / Aller dans la banque de photosLes membres d'équipage, qui ont emporté beaucoup d'objets personnels à bord du "vaisseau" expérimental, estiment qu'ils n'auront pas de temps pour s'ennuyer. Sur la photo (de gauche à droite): Soukhrob Kamolov, Romain Charles, Mikhaïl Sinelnikov (doublure), Alexeï Sitev, Diego Urbina et Wang Yue.
Mission martienne simulée de 520 jours - Sputnik France
8/13
Les membres d'équipage, qui ont emporté beaucoup d'objets personnels à bord du "vaisseau" expérimental, estiment qu'ils n'auront pas de temps pour s'ennuyer. Sur la photo (de gauche à droite): Soukhrob Kamolov, Romain Charles, Mikhaïl Sinelnikov (doublure), Alexeï Sitev, Diego Urbina et Wang Yue.
© RIA Novosti . Alexei Koudenko / Aller dans la banque de photosL'Italien Diego Urbina (au centre) a avoué s'être doté d'une batterie électrique et a promis de donner des concerts avec Romain Charles qui emporte une guitare.
Mission martienne simulée de 520 jours - Sputnik France
9/13
L'Italien Diego Urbina (au centre) a avoué s'être doté d'une batterie électrique et a promis de donner des concerts avec Romain Charles qui emporte une guitare.
© RIA Novosti . Alexei Koudenko / Aller dans la banque de photos"Et moi, j'ai pris des pinceaux et de l'encre de Chine. Je vais dessiner, je veux apporter des éléments de la culture chinoise à notre équipage. Je veux aussi apprendre le russe pendant le vol", a déclaré le Chinois Wang Yue. Sur la photo: Alexeï Sitev et Wang Yue (de gauche à droite) à l'Institut des problèmes médico-biologiques de Moscou.
Mission martienne simulée de 520 jours - Sputnik France
10/13
"Et moi, j'ai pris des pinceaux et de l'encre de Chine. Je vais dessiner, je veux apporter des éléments de la culture chinoise à notre équipage. Je veux aussi apprendre le russe pendant le vol", a déclaré le Chinois Wang Yue. Sur la photo: Alexeï Sitev et Wang Yue (de gauche à droite) à l'Institut des problèmes médico-biologiques de Moscou.
© RIA Novosti . Alexei Koudenko / Aller dans la banque de photosChaque participant peut se retirer de l'expérience sans aucune explication à tout moment. Mais tous les membres d'équipage comptent tenir jusqu'au bout. Sur la photo: Soukhrob Kamolov et Alexeï Sitev avec une femme scientifique de l'Institut des problèmes médico-biologiques de Moscou.
Mission martienne simulée de 520 jours - Sputnik France
11/13
Chaque participant peut se retirer de l'expérience sans aucune explication à tout moment. Mais tous les membres d'équipage comptent tenir jusqu'au bout. Sur la photo: Soukhrob Kamolov et Alexeï Sitev avec une femme scientifique de l'Institut des problèmes médico-biologiques de Moscou.
© RIA Novosti . Alexei Koudenko / Aller dans la banque de photosLes volontaires ont fait leurs adieux aux journalistes réunis à l'Institut des problèmes médico-biologiques de Moscou avant de s'enfermer dans leur complexe expérimental pour 520 jours.
Mission martienne simulée de 520 jours - Sputnik France
12/13
Les volontaires ont fait leurs adieux aux journalistes réunis à l'Institut des problèmes médico-biologiques de Moscou avant de s'enfermer dans leur complexe expérimental pour 520 jours.
© RIA Novosti . Alexei Koudenko / Aller dans la banque de photosUne conférence de presse avant le début de la mission d'isolement de 520 jours du projet Mars 500.
Mission martienne simulée de 520 jours - Sputnik France
13/13
Une conférence de presse avant le début de la mission d'isolement de 520 jours du projet Mars 500.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала