Kirghizstan: préoccupation croissante de Moscou (diplomatie)

© RIA Novosti . Andrei Stenin  / Aller dans la banque de photosKirghizstan
Kirghizstan - Sputnik France
Moscou est de plus en plus préoccupé face aux affrontements interethniques dans le sud du Kirghizstan qui ont déjà fait au moins 178 morts.

Moscou est de plus en plus préoccupé face aux affrontements interethniques dans le sud du Kirghizstan qui ont déjà fait au moins 178 morts, a indiqué mardi le ministère russe des Affaires étrangères.

"Les derniers événements dans le sud du Kirghizstan qui ont brutalement aggravé la situation déjà très grave nous préoccupent profondément", stipule le communiqué de la diplomatie russe.

Moscou continue à accorder une aide humanitaire à la population en détresse du Kirghizstan.

Les troubles interethniques qui ont commencé jeudi 10 juin dans la ville kirghiz d'Och (sud) ont fait; selon les informations officielles, 178 morts et plus de 1.700 blessés. Des milliers de refugiés ont pénétré en Ouzbékistan voisin. Kirghiz et Ouzbeks incendient des voitures, pillent des magasins et font irruption dans des logements.

Le gouvernement provisoire a introduit l'état d'urgence dans plusieurs villes et régions du sud du pays avant d'annoncer samedi la mobilisation partielle et d'ordonner aux forces de l'ordre de tirer sans sommation.
 
Renversé début avril dernier par un soulèvement populaire sanglant à Bichkek, le président kirghiz Kourmanbek Bakiev s'est envolé le 15 avril du Kirghizstan pour le Kazakhstan voisin, où il a remis sa démission. Il s'est réfugié par la suite en Biélorussie et ne reconnaît pas sa démission. Il affirme être toujours le chef de l'Etat  kirghiz.

Le nouveau gouvernement intérimaire kirghiz veut traduire en justice le président déchu et réclame à Minsk son extradition.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала