Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L'Union douanière, une entrave pour le commerce international

S'abonner
L'Union douanière créée par la Russie, la Biélorussie et le Kazakhstan pourrait nuire aux échanges internationaux et constituer une entrave pour l'adhésion de ces pays à l'Organisation mondiale du commerce (OMC), a annoncé mercredi au Parlement européen la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton.

"D'habitude nous n'avons aucun problème avec les associations douanières, mais nous nous inquiétons lorsqu'au lieu de développer le commerce, ces unions commencent à lui nuire. Voilà où en sont les choses avec cette union supposée (entre la Russie, la Biélorussie et le Kazakhstan)", a-t-elle déclaré, citée par les médias occidentaux.

La Russie essaie d'adhérer à l'OMC depuis 1993. La procédure d'adhésion prend normalement 5 à 7 ans. Le groupe de travail pour l'adhésion russe a décidé à la fin mai de reprendre les négociations, suspendues en juin dernier. A l'époque, il avait été décidé d'engager des négociations sur l'adhésion groupée à l'OMC de trois pays.

Par la suite, décision a été adoptée de négocier une adhésion individuelle à l'OMC. Des négociations officielles sur l'adhésion russe pourraient redémarrer en juillet prochain.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала