Le Bélarus affirme s’être entièrement acquitté envers le Gazprom pour le gaz fourni

Le Gazprom ne confirme pas l'acquittement de la dette par le Bélarus pour le gaz fourni. Selon le porte-parole de la compagnie Sergueï Kouprianov, les moyens financiers n'ont pas encore entrés en compte. Le vice-Premier ministre du Bélarus Vladimir Semachko a informé mercredi soir à Minsk d'avoir viré 187 millions de $ sur un compte du Gazprom. C'est de 5 millions de $ de moins de ce que réclamait le consortium russe. En même temps M. Semachko a demandé au holding russe de payer 260 millions de $ de dette pour le transit du gaz vers l'Europe. Il a prévenu que si cela n'est pas fait avant le 24 juin, « le transit des hydrocarbures russes sera arrêté ». Le Gazprom estime cette dette inventé. Il est apparu au sein de Beltransgaz à la suite d'une majoration des tarifs pour le transit du gaz russe destiné à l'Europe, non concertée avec le Gazprom.        
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала