Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Total suspend ses livraisons à l'Iran

S'abonner
Le groupe pétrolier français a suspendu ses livraisons à l'Iran d'hydrocarbures, notamment d'essence, à la suite des sanctions unilatérales adoptées par les Etats-Unis à l'encontre de ce pays, a annoncé lundi Dow Jones.

Le groupe pétrolier français a suspendu ses livraisons à l'Iran d'hydrocarbures, notamment d'essence, à la suite des sanctions unilatérales adoptées par les Etats-Unis à l'encontre de ce pays, a annoncé lundi Dow Jones.

Auparavant, le groupe anglo-néerlandais Royal Dutch Shell PLC et la société Petronas (Petroliam Nasional Berhad) avaient suspendu leurs rapports commerciaux avec Téhéran.

Jeudi dernier, le Congrès américain a approuvé pratiquement à l'unanimité des sanctions supplémentaires visant les compagnies et les particuliers iraniens. Par ailleurs, les sanctions prévoient des amendes importantes à l'encontre de compagnies étrangères investissant dans le secteur énergétique iranien. 

L'Iran est un des plus gros exportateurs de pétrole au monde, mais son industrie de transformation est assez sous-développée, obligeant Téhéran à importer des hydrocarbures. Pour se débarrasser de cette dépendance, les autorités iraniennes ont besoin d'investir dans le secteur énergétique la bagatelle de 25 milliards de dollars par an. 

Le 9 juin dernier, le Conseil de sécurité de l'Onu a adopté une quatrième résolution durcissant les sanctions à l'encontre de l'Iran à cause de son programme nucléaire, notamment pour la poursuite de l'enrichissement d'uranium.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала