Ravitaillement refusé aux avions iraniens dans les aéroports britanniques, allemands et émiratis (agence)

Les aéroports britanniques, allemands et émiratis refusent de ravitailler les avions iraniens en carburant suites aux sanctions unilatérales de Washington contre Téhéran, a annoncé lundi l'agence iranienne ISNA.

Les aéroports britanniques, allemands et émiratis refusent de ravitailler les avions iraniens en  carburant suites aux sanctions unilatérales de Washington contre Téhéran, a annoncé lundi l'agence iranienne ISNA. 

"Depuis la semaine dernière, les aéroports britanniques, allemands et émiratis refusent de ravitailler les avions iraniens", a annoncé l'agence citant le porte-parole de l'Association des compagnies aériennes d'Iran Mehdi Alyari.

Selon le porte-parole, "dans ce contexte, l'Iran sera obligé soit de remplir à fond les réservoirs de ces avions de ligne, soit de constituer des stocks de carburant dans des pays tiers".

"Les transports aériens étant une activité internationale autorisée, toutes les sanctions décrétées contre l'Iran, dont celles du Conseil de sécurité de l'ONU, sans parler des restrictions unilatérales américaines, vont à l'encontre des dispositions internationales sur l'aviation civile et constituent une violation des droits de l'homme", a affirmé M.Alyari.

"Le refus de ravitaillement frappe en premier lieu Iran Air et Mahan Air, deux compagnies iraniennes effectuant le plus grand nombre de vols vers l'Europe", a-t-il conclu.

Fin juin, le Congrès américain a approuvé des restrictions supplémentaires à l'encontre d'entreprises et de personnes physiques iraniennes. Les membres du Congrès ont autorisé la Maison-Blanche à durcir les sanctions contre les compagnies étrangères investissant à la fois dans le secteur énergétique iranien et la production de pétrole aux Etats-Unis.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала