Vin moldave en Russie: prochaines négociations à Moscou (Onichtchenko)

© RIA Novosti . Alexei Druzhinin  / Aller dans la banque de photosLe chef des services sanitaires russes Guennadi Onichtchenko
Le chef des services sanitaires russes Guennadi Onichtchenko - Sputnik France
Des négociations sur les problèmes liés aux livraisons de vin moldave en Russie peuvent se tenir la semaine prochaine, a annoncé Guennadi Onichtchenko, chef des services sanitaires russes.

Des négociations sur les problèmes liés aux livraisons de vin moldave en Russie peuvent se tenir la semaine prochaine, a annoncé jeudi à RIA Novosti Guennadi Onichtchenko, chef des services sanitaires russes.

"Des experts moldaves viendront la semaine prochaine à Moscou pour négociations", a indiqué M.Onichtchenko.

La semaine dernière, Rospotrebnadzor (Service fédéral russe pour la protection des droits des consommateurs et le bien-être de l'homme) a détecté des substances nocives dans 18 lots de vin moldave. Il s'agit notamment du phtalate de dibutyle et de pesticides.

Des problèmes avec l'importation de vins moldaves en Russie se poursuivent depuis 2006 quand Rospotrebnadzor en a interdit l'importation, en invoquant des motifs sanitaires.

Néanmoins, depuis l'été 2007, les produits vinicoles de plus d'une quarantaine de sociétés moldaves, autrefois interdits d'importation, ont réapparu sur le marché russe après une expertise sanitaire et épidémiologique.

En avril dernier, de gros lots de produits vinicoles moldaves ont de nouveaux été bloqués à l'entrée en Russie comme ne répondant pas aux normes de sécurité sanitaire.

Certains experts estiment que le renforcement de la surveillance des produits alcoolisés en provenance de Moldavie est une mesure politique, mais les autorités sanitaires russes le démentent formellement.

Quoi qu'il en soit, les relations entre Moscou et Chisinau se sont aggravées depuis ces derniers temps. Ainsi, quelques jours avant le blocage à la douane du vin moldave, le président moldave par intérim Mihai Ghimpu a signé un décret proclamant le 28 juin Journée de l'occupation soviétique de la Moldavie, démarche vivement critiquée par la Russie.   

Toujours est-il que l'interdiction du vin moldave en Russie aurait des conséquences catastrophiques pour l'industrie vinicole moldave, se trouvant déjà dans une situation difficile, reconnaissent les hommes d'affaire de Moldavie.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала