Le Traité START sera ratifié par la Russie et les Etats-Unis en automne

Le Traité START sera ratifié par la Russie et les Etats-Unis en automne
Le Traité START sera ratifié par la Russie et les Etats-Unis en automne - Sputnik France
La ratification du nouveau Traité russo-américain sur la réduction des armements stratégiques offensifs (START) aura lieu début automne et sera synchronisée. Moscou ne voit pas de signe de ce que Washington puisse mettre en doute l'approbation du document.

La ratification  du nouveau Traité russo-américain sur la réduction des armements stratégiques offensifs (START) aura lieu début automne et sera synchronisée. Moscou ne voit pas de signe de ce que Washington puisse mettre en doute l'approbation du document. C'est ce qu'a déclaré à la « Voix de la Russie » le vice-ministre des AE de Russie Sergueï Riabkov. Le diplomate s'est dit satisfait par la décision jeudi de deux comités parlementaires de recommander à la Douma d'Etat (chambre basse du parlement) de ratifier ce Traité.

 Les comités des Affaires internationales et de la Défense ont décidé le sort du START (Strategic Arms Reduction Talks). Les démarches ultérieures dans le cadre de ratification à la Douma d'Etat dépendront de la position de groupes parlementaires et des actions du Sénat des Etats-Unis. La décision à ce sujet a été votée à majorité des voix. A présent une pause sera prise pour assurer la synchronisation technique avec le Sénat du Congrès des Etats-Unis. Il ne faut pas se dépêcher, a jugé Sergueï Riabkov, qui a pris part aux discussions dans les deux comités.

La préparation politique et technique à la ratification est confirmée, a déclaré M. Riabkov. Nous partons de ce qu'il n'y aurait pas de complications côté américaine. Pour le moment nous ne voyons pas d'indices de ce que la ratification du Traité aux Etats-Unis soit mise en question. Mais le thème est bien sérieux et suppose une approche responsable, et donc il ne faut pas anticiper les événements, mais achever le tout au possible en automne.

Moscou s'est réservée le droit de se retirer du Traité en cas d'un développement actif du système de défense antimissile aux Etats-Unis, tandis que Washington a rejeté les tentatives d'opposer un veto à ses plans. L'étendue des opinions des députés en Russie, comme aux Etats-Unis est assez grande, allant de l'approbation totale au refus.

 Les leaders des deux pays espèrent une ratification synchronisée vers novembre prochain. Sur le plan technique il n'y a pas d'obstacles, a dit à notre correspondant Andreï Klimov, membre du comité pour les Affaires internationales.

Sur le plan technique il ne peut y avoir de tels problèmes. Parce que les parlements russe et américain fonctionnent suivant un règlement précis. Nous avons achevé de telles procédures avant les vacances parlementaires. Les Américains n'ont pas de vacances, vu la proximité des élections. Ils travaillent ; Et donc une ratification synchronisée est possible.

 En même temps M. Klimov a noté que si la Douma d'Etat décide de ratifier, alors que les parlementaires américains ne le font pas pour quelques raisons, il n'y aura aucune synchronisation. Mais de toute façon le Traité sera ratifié, seulement la procédure sera repoussée à plus tard.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала