Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L'atomiste iranien Amiri a fourni des "informations utiles" aux Etats-Unis (médias)

S'abonner
L'atomiste iranien Shahram Amiri, qui aurait été enlevé par la CIA en Arabie saoudite en 2009, a fourni des "informations utiles" aux Etats-Unis avant de rentrer en Iran, a déclaré un membre de l'administration américaine.

L'atomiste iranien Shahram Amiri, qui aurait été enlevé par la CIA en Arabie saoudite en 2009, a fourni des "informations utiles" aux Etats-Unis avant de rentrer en Iran, a déclaré mercredi un membre de l'administration américaine cité par les médias internationaux.

"Nous avons obtenu des informations utiles et les Iraniens ont récupéré Amiri. Réfléchissez pour savoir qui est gagnant", a indiqué le responsable sans fournir d'autres détails.

L'agence iranienne ISNA a rapporté mercredi que le physicien nucléaire avait quitté les Etats-Unis et se dirigeait en Iran via un pays tiers. La veille, les médias internationaux avaient annoncé que le chercheur se trouvait à l'ambassade du Pakistan à Washington, qui représente les intérêts iraniens aux Etats-Unis depuis la rupture des relations diplomatiques irano-américaines en 1979.

Chercheur à l'université Malek Ashtar de Téhéran, le physicien Shahram Amiri, 30 ans, a disparu début juin 2009 lors d'un pèlerinage en Arabie saoudite. Téhéran nie la participation du chercheur au programme nucléaire national. L'Iran a accusé les services secrets américains d'avoir enlevé le chercheur et les autorités saoudiennes d'avoir aidé les Américains à transporter Amiri de Riyad à Washington. Téhéran a réclamé de lui remettre le physicien. Certains médias occidentaux ont rapporté qu'Amiri avait émigré de plein gré aux Etats-Unis et qu'il collaborait avec la CIA.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала