Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

S-300 en Ossétie du Sud: pas de nécessité immédiate du déploiement (Défense)

© RIA Novosti . Yuri Shipilov / Aller dans la banque de photosSystème antiaérien S-300
Système antiaérien S-300 - Sputnik France
S'abonner
Le ministre sud-ossète de la Défense Valeri Iakhnovets a formellement démenti la déclaration du chef de la diplomatie géorgienne Grigol Vachadzé, selon laquelle la Russie aurait déployé un système antiaérien S-300 en Ossétie du Sud.

Le ministre sud-ossète de la Défense Valeri Iakhnovets a formellement démenti mercredi la déclaration du chef de la diplomatie géorgienne Grigol Vachadzé, selon laquelle la Russie aurait déployé un système antiaérien S-300 en Ossétie du Sud.

"Il n'y a pas de systèmes antiaériens russes S-300 sur le territoire de l'Ossétie du Sud car ils n'y sont pas nécessaires. La DCA de la 58ème armée est pleinement suffisante de sorte que le déploiement de tels missiles n'est tout simplement pas nécessaire dans l'immédiat", a déclaré le ministre à RIA Novosti par téléphone depuis Tskhinvali.

Et d'ajouter qu'il ne serait pas raisonnable de gaspiller l'argent public inutilement.

"Si la situation dans la république s'améliore considérablement et que tous ses problèmes sont résolus, il se peut que des S-300 y soient déployés un jour, ce qui ne serait sans doute pas de trop, mais pour le moment cela n'est pas du tout nécessaire", a supposé M.Iakhnovets.

Le ministre géorgien des Affaires étrangères Grigol Vachadzé a affirmé mercredi que la Russie avait déployé un système S-300 dans les environs de Tskhinvali (capitale sud-ossète).

Cette déclaration de M.Vachadzé a été démentie par le ministère russe de la Défense.

La Russie n'a pas déployé de systèmes antiaériens S-300 en Ossétie du Sud, stipule le communiqué du ministère.

"Il n'y a pas de systèmes antiaériens russes S-300 sur le territoire de l'Ossétie du Sud car ils ne sont pas nécessaires dans la région. La sécurité de la base militaire russe, ainsi que de l'ensemble de la république est assurée par les systèmes de DCA "Bouk", a appris mercredi à RIA Novosti une source au sein du ministère.

Par ailleurs, Moscou n'envisage même pas le déploiement de systèmes S-300 en Ossétie du Sud en raison des particularités du relief du terrain, a expliqué l'interlocuteur de l'agence. 

Le commandant en chef des forces aériennes russes, le général Alexandre Zeline, a confirmé, le 11 août dernier, le déploiement d'un système de missiles S-300 en Abkhazie. Moscou a alors déclaré qu'il s'agissait d'une arme strictement défensive et que cette démarche ne violait nullement les engagements internationaux de la Russie.

La Russie a reconnu l'Abkhazie et l'Ossétie du Sud après une offensive de Tbilissi en août 2008 contre l'Ossétie du Sud. Affirmant avoir été "victime d'une provocation russe", la Géorgie a rompu les relations diplomatiques avec Moscou et décrété les républiques "territoires occupés".

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала