Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La route maritime du Nord : deux fois plus rapide que le canal de Suez

La route maritime du Nord : deux fois plus rapide que le canal de Suez
La route maritime du Nord : deux fois plus rapide que le canal de Suez - Sputnik France
S'abonner
La Russie propose un nouvel itinéraire de transport des frets de l'Europe dans les pays de l'Asie Pacifique. La route maritime du Nord est plus rapide que le canal de Suez, dont l'importance va baisser.

La Russie propose un nouvel itinéraire de transport des frets de l'Europe dans les pays de l'Asie Pacifique. La route maritime du Nord  est plus rapide que le canal de Suez, dont l'importance va baisser. 

Pour que personne ne doute de la réalité de cette idée, le tanker russe « Baltika » avec 100 tonnes du condensât de gaz se dirige de Mourmansk en Chine par la route maritime  du Nord. L'objectif du projet est de régler la communication avec les pays asiatiques. Le profit économique est évident, souligne l'expert de l'Institut des prévisions de l'économie nationale  Youri Scherbanine.

C'est le premier navire de ce type qui est parti pour la Chine par la route maritime du Nord. La Russie est le pays qui exporte des ressources naturelles.    J'y vois une vraie économie. Un navire pareil dépense environ 500 tonnes de tonnes de diesel par jour. La route maritime du Nord  est d'environ 6600 milles maritimes, alors que le canal de Suez est de 11000 milles.

Selon les experts, on peut atteindre Shanghai en 22 jours si l'on passe par la route maritime du Nord et en 42 jours si l'on passe   par le canal de Suez. L'économie de combustible est estimée d'un million de dollars.

La demande des vecteurs énergétiques en Chine, au Japon, en République de Corée  augmente.  Le gaz de Sakhalin est déjà transporté par la mer dans les pays de l'Asie pacifique. Conformément aux résolutions de la Conférence Eurasiatique sur le transport, la route maritime du Nord a été reconnue comme l'une des voies euro-asiatiques principales de transport.

Le  26 août dans le port de  Pevek dans la mer des Tchouktches le tanker « Baltika » quittera le brise-glace qui l'accompagne et continuera sa route dans l'Océan Pacifique. Le navire norvégien  sera le navire suivent  qui partira  le 31 août pour la Chine par la route maritime du Nord.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала