Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Kiev promet à Pékin de ne pas reconnaître Taïwan

© RIA Novosti . Andreі Mosienko / Aller dans la banque de photosVictor Ianoukovitch et son homologue chinois Hu Jintao
Victor Ianoukovitch et son homologue chinois Hu Jintao - Sputnik France
S'abonner
L'Ukraine s'engage à ne pas reconnaître la souveraineté de Taïwan, stipule une déclaration conjointe, signée à Pékin par le président ukrainien Victor Ianoukovitch et son homologue chinois Hu Jintao.

L'Ukraine s'engage à ne pas reconnaître la souveraineté de Taïwan, stipule une déclaration conjointe, signée jeudi à Pékin par le président ukrainien Victor Ianoukovitch et son homologue chinois Hu Jintao, rapporte le service de presse du chef de l'Etat ukrainien à Kiev.

"La partie ukrainienne a réaffirmé qu'elle soutenait et soutiendrait à l'avenir la politique d'"une seule Chine", qu'elle intervenait contre "l'indépendance de Taïwan" sous n'importe quelle forme, ainsi que contre l'adhésion de Taïwan aux organisations internationales, dont seuls des Etats souverains peuvent être membres, qu'elle n'entretiendrait jamais de contacts officiels avec Taïwan", lit-on dans le document.

L'Ukraine préconise la réunification pacifique de la Chine, en considérant "la question taïwanaise comme une affaire exclusivement intérieure de la République populaire de Chine (RPC)".

M.Ianoukovitch se trouve en Chine en visite d'Etat.

A ce jour, la souveraineté de Taïwan n'a été reconnue que par deux dizaines de pays du monde. Sans reconnaître officiellement Taïwan, en tant qu'Etat indépendant, les Etats-Unis entretiennent cependant avec l'île des contacts étroits, en lui fournissant notamment des armes.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала