Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Abbas invite Ahmadinejad à s'occuper de ses problèmes

S'abonner
Intervenant sur la chaîne de télévision Al-Arabiya, le leader palestinien Mahmoud Abbas a répondu aux critiques acerbes à son endroit de la part du président iranien Mahmoud Ahmadinejad, en lui proposant de s'occuper des problèmes de son propre pays au lieu de se mêler de ceux des autres.

Intervenant mardi sur la chaîne de télévision Al-Arabiya, le leader palestinien Mahmoud Abbas a répondu aux critiques acerbes à son endroit de la part du président iranien Mahmoud Ahmadinejad, en lui proposant de s'occuper des problèmes de son propre pays au lieu de se mêler de ceux des autres.

"… Il (Mahmoud Ahmadinejad) n'est absolument pas en droit de s'ingérer dans les affaires des Palestiniens", a déclaré le président de l'Autorité palestinienne.

Intervenant vendredi dernier lors des célébrations de la Journée mondiale de Jérusalem (Al Qods), M.Ahmadinejad a dénoncé la reprise des pourparlers directs de paix palestino-israéliens à Washington, en qualifiant M.Abbas de leader illégitime du peuple palestinien qui a "usurpé le pouvoir".

Le président iranien a mis en garde M.Abbas contre tout marché avec les Israéliens, contre toute tentative de "vendre le moindre pouce de territoire palestinien aux ennemis".

"Bien des doutes planent autour de l'élection de M.Ahmadinejad, mais c'est l'affaire du peuple iranien, et M.Ahmadinejad n'est absolument pas en droit de s'ingérer dans les affaires des Palestiniens", a indiqué M.Abbas.

Le leader palestinien a recommandé au président iranien de "s'occuper des problèmes intérieurs de son propre pays, en rappelant que M.Ahmadinejad "n'était pas le tuteur du peuple palestinien ni de sa cause".

Les négociations israélo-palestiniennes, interrompues fin 2008 avec l'offensive de l'Etat hébreu contre Gaza, ont repris le 2 septembre dernier à Washington à l'initiative du président américain Barack Obama. Les parties entendent parvenir à un règlement de paix au bout d'un an et se proposent d'élaborer un accord-cadre approprié.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала