Agroalimentaire: les divergences russo-françaises sont techniques (officiel)

© RIA Novosti . A. Solomonov  / Aller dans la banque de photosAgroalimentaire: les divergences russo-françaises sont techniques (officiel)
Agroalimentaire: les divergences russo-françaises sont techniques (officiel) - Sputnik France
Le Service fédéral russe de contrôle vétérinaire et phytosanitaire a qualifié de "techniques" les divergences entre Paris et Moscou au sujet des mesures limitant l'importation des produits de certaines entreprises agroalimentaires françaises, a confié à RIA Novosti le porte-parole du Service Alexeï Alexeïenko.

Le Service fédéral russe de contrôle vétérinaire et phytosanitaire a qualifié de "techniques" les divergences entre Paris et Moscou au sujet des mesures limitant l'importation des produits de certaines entreprises agroalimentaires françaises, a confié à RIA Novosti le porte-parole du Service Alexeï Alexeïenko.

"Il s'agit de questions techniques qui doivent être réglées au niveau technique", a-t-il indiqué, soulignant que "la partie russe était prête à rencontrer ses collègues français".

Le président français Nicolas Sarkozy avait adressé la veille à son homologue russe Dmitri Medvedev une lettre protestant contre les mesures lésant les exportateurs français de viande.

En août dernier, les autorités russes ont provisoirement interdit les importations de viande provenant de certaines entreprises françaises.

Cette décision fait suite à l'inspection de 25 producteurs de viande français réalisée début juin par les représentants des services de contrôle vétérinaire des deux pays. L'inspection a révélé que certaines entreprises ne respectaient pas les normes sanitaires en vigueur en Russie et ne les connaissaient même pas.

Le président français a affirmé dans sa lettre que les contraintes imposées aux exportateurs français n'étaient pas conformes aux standards internationaux.

"Les normes définies par la législation nationale en matière de sûreté des denrées alimentaires sont applicables aux fournisseurs de n'importe quel pays, si bien qu'on ne peut pas parler de la conformité des denrées à des standards internationaux qui sont tout simplement inexistants", a déclaré M. Alexeïenko.

Selon lui, chaque pays, dont la France, a ses propres normes de sûreté des denrées alimentaires définies par les lois nationales. La Russie en possède également.

"Elles sont adoptées par le ministère de la Santé publique, et nous veillons à leur respect", a conclu le porte-parole du Service de contrôle vétérinaire et phytosanitaire russe.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала