Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

WikiLeaks: l'ONU invite Bagdad et Washington à enquêter

S'abonner
La Haute commissaire aux droits de l'homme de l'ONU, Navi Pillay, a invité mardi les Etats-Unis et l'Irak à enquêter sur les allégations de tortures figurant dans les documents mis en ligne la semaine dernière sur le site de WikiLeaks.

La Haute commissaire aux droits de l'homme de l'ONU, Navi Pillay, a invité mardi les Etats-Unis et l'Irak à enquêter sur les allégations de tortures figurant dans les documents mis en ligne la semaine dernière sur le site de WikiLeaks.

"Les autorités américaines et iraquiennes doivent prendre toutes les mesures nécessaires pour enquêter sur les affirmations énoncées dans ces documents", a-t-elle déclaré.

Dans la nuit de vendredi à samedi, le site a publié près de 400.000 documents ayant trait à l'opération militaire des Etats-Unis en Irak. Les rapports font état de plus de 109.000 personnes tuées entre le 1er janvier 2004 et le 31 décembre 2009, dont 66.081 civils (plus de 60%).

Les documents attestent que le commandement américain fermait les yeux sur les tortures et les assassinats pratiqués dans les prisons irakiennes.

Le Pentagone a à plusieurs reprises invité les responsables de WikiLeaks à cesser la diffusion de documents confidentiels, soulignant qu'ils pouvaient mettre en danger la vie des Irakiens qui coopéraient avec les militaires américains. Londres, Washington et Bagdad ont dénoncé samedi ces publications.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала