Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Péninsule coréenne: Medvedev appelle à prévenir une nouvelle crise

© RIA Novosti . Ivan ZakharchenkoLa corvette sud-coréenne Cheonan
La corvette sud-coréenne Cheonan - Sputnik France
S'abonner
Il est nécessaire de prévenir une crise politico-militaire d'envergure dans la péninsule coréenne, a déclaré le président russe Dmitri Medvedev, réitérant le soutien de Moscou à un règlement exclusivement diplomatique du problème nucléaire de Pyongyang.

Il est nécessaire de prévenir une crise politico-militaire d'envergure dans la péninsule coréenne, a déclaré mardi le président russe Dmitri Medvedev, réitérant le soutien de Moscou à un règlement exclusivement diplomatique du problème nucléaire de Pyongyang.

"Nul doute que le naufrage d'une corvette qui a coûté la vie à 46 marins est une tragédie à laquelle nous compatissons et qui ne s'oublie pas facilement. Mais à présent, il importe de regarder vers l'avenir et de ne pas tolérer une crise politico-militaire d'envergure dans la péninsule coréenne", a indiqué M.Medvedev dans une interview aux médias sud-coréens à la veille de sa visite à Séoul.

La corvette sud-coréenne Cheonan a sombré en mer Jaune le 26 mars dernier. L'accident a fait 46 morts, 58 marins ont été sauvés. Une commission d'enquête internationale composée d'experts américains et japonais a établi que le navire avait été détruit par une torpille nord-coréenne. Pyongyang a catégoriquement nié toute responsabilité dans cette tragédie.

Le Conseil de sécurité de l'Onu a qualifié l'incident d'"attaque" sans pour autant accuser directement Pyongyang.

La situation dans la région s'est nettement détériorée suite à ce naufrage, les tensions entre Séoul et Pyongyang ayant atteint leur apogée.

Le chef de l'Etat russe a rappelé sa rencontre de septembre dernier à Iaroslavl avec le président sud-coréen Lee Myung-Bak, ce dernier ayant remercié la Russie pour son concours lors de l'examen de la question du Cheonan à l'Onu.

Evoquant le problème nucléaire de la péninsule, M.Medvedev a plaidé pour un règlement exclusivement diplomatique.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала