Revolte des étudiants londoniens contre la réforme de l’enseignement

Mercredi, le 24 novembre, les étudiants britanniques, rejoints par les écoliers, ont à nouveau organisé une manifestation de protestation contre les projets du gouvernement d’augmenter les frais de scolarité. A partir de 2012, le tarif minimal passera à 6.000 livres par an, les universités étant habilitées à l’augmenter jusqu’à 9.000 livres, soit le triple du tarif minimal actuel.

Mercredi, le 24 novembre, les étudiants britanniques, rejoints par les écoliers, ont à nouveau organisé une manifestation de protestation contre les projets du gouvernement d’augmenter les frais de scolarité. A partir de 2012, le tarif minimal passera à 6.000 livres par an, les universités étant habilitées à l’augmenter jusqu’à 9.000 livres, soit le triple du tarif minimal actuel.

© RIA Novosti . Elena PakhomovaMercredi, le 24 novembre, les étudiants britanniques, rejoints par les écoliers, ont à nouveau organisé une manifestation de protestation contre les projets du gouvernement d’augmenter les frais de scolarité. A partir de 2012, le tarif minimal passera à 6.000 livres par an, les universités étant habilitées à l’augmenter jusqu’à 9.000 livres, soit le triple du tarif minimal actuel.
Révolte des étudiants londoniens contre la réforme de l’enseignement - Sputnik France
1/13
Mercredi, le 24 novembre, les étudiants britanniques, rejoints par les écoliers, ont à nouveau organisé une manifestation de protestation contre les projets du gouvernement d’augmenter les frais de scolarité. A partir de 2012, le tarif minimal passera à 6.000 livres par an, les universités étant habilitées à l’augmenter jusqu’à 9.000 livres, soit le triple du tarif minimal actuel.
© RIA Novosti . Elena PakhomovaScotland Yard s’est armé de caméras afin de filmer la foule. Les identités des principaux fauteurs de troubles lors des précédentes manifestations n’ont pu être établies que grâce à des photos prises au hasard.
Révolte des étudiants londoniens contre la réforme de l’enseignement - Sputnik France
2/13
Scotland Yard s’est armé de caméras afin de filmer la foule. Les identités des principaux fauteurs de troubles lors des précédentes manifestations n’ont pu être établies que grâce à des photos prises au hasard.
© RIA Novosti . Elena PakhomovaA Londres, les manifestants ont choisi de protester devant le bâtiment du ministère des Finances qui se situe dans la rue Whitehall, à quelques pas de la résidence du premier ministre à Downing Street.
Révolte des étudiants londoniens contre la réforme de l’enseignement - Sputnik France
3/13
A Londres, les manifestants ont choisi de protester devant le bâtiment du ministère des Finances qui se situe dans la rue Whitehall, à quelques pas de la résidence du premier ministre à Downing Street.
© RIA Novosti . Elena PakhomovaLes manifestants ont commencé par brûler leurs propres bannières…
Révolte des étudiants londoniens contre la réforme de l’enseignement - Sputnik France
4/13
Les manifestants ont commencé par brûler leurs propres bannières…
© RIA Novosti . Elena Pakhomova…puis la police a été attaquée à coups de piquets, de bouteilles et de bombes fumigènes.
Révolte des étudiants londoniens contre la réforme de l’enseignement - Sputnik France
5/13
…puis la police a été attaquée à coups de piquets, de bouteilles et de bombes fumigènes.
© RIA Novosti . Elena PakhomovaMalgré plusieurs tentatives des manifestants pour franchir le cordon de sécurité devant le ministère des Finances, la police n’a pas eu recours à la force.
Révolte des étudiants londoniens contre la réforme de l’enseignement - Sputnik France
6/13
Malgré plusieurs tentatives des manifestants pour franchir le cordon de sécurité devant le ministère des Finances, la police n’a pas eu recours à la force.
© RIA Novosti . Elena PakhomovaAprès plusieurs heures de confrontation, la police a établi un périmètre de sécurité des deux côtés de la rue, en bloquant ainsi les manifestants.
Révolte des étudiants londoniens contre la réforme de l’enseignement - Sputnik France
7/13
Après plusieurs heures de confrontation, la police a établi un périmètre de sécurité des deux côtés de la rue, en bloquant ainsi les manifestants.
© RIA Novosti . Elena PakhomovaLa police à continuer à repousser la foule, sans laisser personne sortir du cercle.
Révolte des étudiants londoniens contre la réforme de l’enseignement - Sputnik France
8/13
La police à continuer à repousser la foule, sans laisser personne sortir du cercle.
© RIA Novosti . Elena PakhomovaCertains manifestants ont tenté d'organiser un sit-in.
Révolte des étudiants londoniens contre la réforme de l’enseignement - Sputnik France
9/13
Certains manifestants ont tenté d'organiser un sit-in.
© RIA Novosti . Elena PakhomovaPeu de manifestants ont réussi à sortir du cordon de sécurité.
Révolte des étudiants londoniens contre la réforme de l’enseignement - Sputnik France
10/13
Peu de manifestants ont réussi à sortir du cordon de sécurité.
© RIA Novosti . Elena PakhomovaLa police distribuait de l’eau aux étudiants. Les étudiants les plus ingénieux ont réussi à fabriquer sur place des toilettes de fortune.
Révolte des étudiants londoniens contre la réforme de l’enseignement - Sputnik France
11/13
La police distribuait de l’eau aux étudiants. Les étudiants les plus ingénieux ont réussi à fabriquer sur place des toilettes de fortune.
© RIA Novosti . Elena PakhomovaEncerclés, les étudiants et les écoliers ont dû faire face à un autre problème : ces jours-ci, la température à Londres était proche de 0°C, surtout le soir. En quelques minutes, des dizaines de feux ont été allumés dans la rue Whitehall, et l’odeur âcre de fumée des bouteilles en plastique, des bannières et des barrières plastiques s’est propagée dans tout le quartier.
Révolte des étudiants londoniens contre la réforme de l’enseignement - Sputnik France
12/13
Encerclés, les étudiants et les écoliers ont dû faire face à un autre problème : ces jours-ci, la température à Londres était proche de 0°C, surtout le soir. En quelques minutes, des dizaines de feux ont été allumés dans la rue Whitehall, et l’odeur âcre de fumée des bouteilles en plastique, des bannières et des barrières plastiques s’est propagée dans tout le quartier.
© RIA Novosti . Elena PakhomovaLa foule se dissipait très lentement. En premier lieu, la police laissait sortir des jeunes filles. Seulement tard en soirée, les manifestants épuisés et somnolents ont été autorisés à sortir par petits groupes.
Révolte des étudiants londoniens contre la réforme de l’enseignement - Sputnik France
13/13
La foule se dissipait très lentement. En premier lieu, la police laissait sortir des jeunes filles. Seulement tard en soirée, les manifestants épuisés et somnolents ont été autorisés à sortir par petits groupes.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала