Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Ukraine rayée de la liste des pays libres: "tragédie" selon Timochenko

S'abonner
Le fait que dans son dernier rapport, l'ONG américaine Freedom House ait rayé l'Ukraine de la liste des pays libres, constitue une véritable tragédie, a estimé l'ex-première ministre ukrainienne Ioulia Timochenko, aujourd'hui dans l'opposition.

Le fait que dans son dernier rapport, l'ONG américaine Freedom House ait rayé l'Ukraine de la liste des pays libres, constitue une véritable tragédie, a estimé jeudi devant les journalistes à Kiev l'ex-première ministre ukrainienne Ioulia Timochenko, aujourd'hui dans l'opposition.

"Désormais, l'Ukraine ne figure plus sur la liste des pays libres, ce qui est le résultat d'une année de travail du nouveau président, du nouveau gouvernement et du nouveau pouvoir", a souligné l'opposante.

Selon Mme Timochenko, par cette évaluation, la communauté internationale signale les entraves aux droits et libertés en Ukraine. Jeudi, les médias ukrainiens ont publié les conclusions de Freedom House qui classe l'Ukraine parmi les pays "à liberté partielle".

"En un an, le pays a reculé de 10 ans", a martelé l'ancienne chef du gouvernement ukrainien.     

Après la victoire de Viktor Ianoukovitch à la présidentielle de février 2010, des voix en Occident ont dénoncé un recul des processus démocratiques et des atteintes à la liberté d'expression. Kiev déclare cependant poursuivre la voie de la démocratie et proclame l'adhésion à l'Union européenne en tant que priorité première de sa politique extérieure.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала