Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le premier Soyouz-ST russe sera tiré depuis Kourou le 31 août (bureau d'études)

© Photo CNES/ESA/Arianespace/Activité Optique Vidéo CSG/G Barbaste, 2010Le premier Soyouz-ST russe sera tiré depuis Kourou le 31 août (bureau d'études)
Le premier Soyouz-ST russe sera tiré depuis Kourou le 31 août (bureau d'études) - Sputnik France
S'abonner
Le premier lanceur russe Soyouz-ST décollera depuis la base de Kourou, en Guyane française, le 31 août prochain, conformément à une décision du comité consultatif prise le 27 janvier à Paris, a annoncé le service de presse du bureau d'études Progress qui a conçu Soyouz-ST.

Le premier lanceur russe Soyouz-ST décollera depuis la base de Kourou, en Guyane française, le 31 août prochain, conformément à une décision du comité consultatif prise le 27 janvier à Paris, a annoncé mercredi le service de presse du bureau d'études Progress qui a conçu Soyouz-ST.

"Le comité a adopté un nouveau calendrier pour le programme Soyouz au Centre spatial guyanais. D'après lui, le premier lanceur Soyouz-ST-B sera tiré depuis Kourou le 31 août 2011. Les partenaires européens ont précisé la charge utile du lanceur. Il s'agit de deux satellites du système de navigation Galileo, l'équivalent européen du GPS américain. Le lanceur sera installé sur son pas de tir en avril.

Deux autres fusées Soyouz-ST quitteront Samara (Russie) pour la Guyane en 2011", a indiqué le bureau d'études dans un communiqué.

Initialement prévu pour la fin 2009, le premier tir d'un lanceur modernisé Soyouz-ST depuis Kourou a été reporté à plusieurs reprises pour différentes raisons. Le lancement programmé pour le 17 décembre 2010 a été reporté à l'été 2011 après que le groupe Avanti Communications, propriétaire du satellite commercial Hylas-1, a décidé d'orbitaliser son satellite avec une fusée Ariane-5. Les partenaires européens ont réfléchi longtemps avant de désigner une nouvelle charge utile pour Soyouz-ST.

En raison de la proximité de l'équateur, la fusée-porteuse russe Soyouz-ST lancée depuis Kourou pourra placer en orbite des satellites plus lourds que ceux lancés depuis les cosmodromes russes de Baïkonour (Kazakhstan) et de Plessetsk (région russe d'Arkhangelsk).

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала