Un pétrolier russe repousse une attaque dans l'océan Indien (armateur)

© RIA NovostiLes pirates maritimes
Les pirates maritimes - Sputnik France
L'équipage du pétrolier russe NS Century a mis en fuite mercredi un groupe de personnes armées dans l'océan Indien, a annoncé à RIA Novosti le service de presse de la compagnie Novoship, propriétaire du navire.

L'équipage du pétrolier russe NS Century a mis en fuite mercredi un groupe de personnes armées dans l'océan Indien, a annoncé à RIA Novosti le service de presse de la compagnie Novoship, propriétaire du navire.

L'incident est survenu le 16 février à 40 miles nautiques du littoral indien. L'équipage a remarqué trois bateaux qui se dirigeaient vers le pétrolier. Un signal d'alarme a aussitôt été donné.

"Les gardes armés, qui se trouvaient à bord du navire, ont tiré quelques coups de semonce, amenant les bateaux à faire demi-tour et à regagner le large. Bien qu'il n'existe aucune preuve attestant qu'il s'agissait d'un acte de piraterie, les responsables de Novoship ont remercié le capitaine et l'équipage du NS Century pour leur professionnalisme et leur vigilance", a indiqué un porte-parole de la compagnie.

Novoship fait partie du groupe Sovcomflot, cinquième armateur mondial de pétroliers et contrôlé à 100% par l'Etat russe. Le groupe exploite 132 navires (il en possède 126) d'une portée en lourd globale supérieure à 9,4 millions de tonnes.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала