Navi Pillay salue la Loi russe sur la police

Le Haut commissaire de l'ONU aux droits de l'homme, Navanethem Pillay, se félicite de la Loi russe sur la police qui entrera en vigueur le 1er mars 2011.

Le Haut commissaire de l'ONU aux droits de l'homme, Navanethem Pillay, se félicite de la Loi russe sur la police qui entrera en vigueur le 1er mars 2011.

"J'approuve vivement cette loi qui répond aux standards internationaux. Je me réjouis également du fait que le gouvernement russe l'a soumise à une discussion publique et qu'il a pris en compte l'avis de la société civile lors de son élaboration", a-t-elle déclaré jeudi lors d'une conférence de presse à Moscou.

Le Haut commissaire a dans le même temps indiqué qu'une bonne loi ne faisait pas tout et que ses modalités d'application étaient également importantes. Selon ses dires, la rapidité avec laquelle la Loi sur la police entraînera des changements réels au sein des forces de l'ordre en Russie montrera "à quel point le pays est disposé à réformer d'autres domaines".

Mme Pillay a également proposé de consigner dans ce texte la possibilité d'utiliser des caméras de vidéosurveillance lors des contacts entre la police et les suspects. "Cela permettrait de prévenir les mauvais traitements, les actes de torture et d'autres violations des droits de l'homme", a-t-elle souligné.

Le Haut commissaire s'est déclarée satisfaite que le ministre russe de l'Intérieur, Rachid Nourgaliev, ait accepté cette proposition.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала