Bahreïn: l'opposition chiite va se retirer du Parlement

Bahreïn: l'opposition chiite va se retirer du Parlement
Bahreïn: l'opposition chiite va se retirer du Parlement - Sputnik France
Le bloc chiite au Parlement bahreïni, qui compte 18 sièges sur 40, a l'intention de se retirer de l'Assemblée, a déclaré jeudi à l'AFP un député du mouvement chiite al-Wefaq.

Le bloc chiite au Parlement bahreïni, qui compte 18 sièges sur 40, a l'intention de se retirer de l'Assemblée, a déclaré jeudi à l'AFP un député du mouvement chiite al-Wefaq.
Le chef du mouvement al-Wefaq, cheikh Ali Salmane, "va annoncer la décision du bloc" de se retirer de l'Assemblée, a déclaré à l'AFP le député Ali al-Aswad.
Cheikh Salmane devait tenir une conférence de presse jeudi après-midi.

Le mouvement al-Wefaq avait déjà suspendu mardi sa participation à l'Assemblée, en réaction à la mort de deux manifestants lors de la répression de protestations anti-gouvernementales dans ce petit royaume du Golfe où la population est à majorité chiite.

Quatre personnes ont été tuées et des dizaines d'autres blessées dans l'assaut donné par les forces de sécurité bahreïnies dans la nuit de mercredi à jeudi contre des manifestants qui campaient dans le centre de Manama.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала