Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Géorgie/mémorial: un symbole de la lutte contre la Russie (député russe)

© RIA NovostiSergueï Markov
Sergueï Markov - Sputnik France
S'abonner
Le président géorgien Mikhaïl Saakachvili veut faire du nouveau mémorial aux victimes de l'Armée rouge, qui verra le jour à Tbilissi, un symbole de lutte contre la Russie, estime le député russe Sergueï Markov.

Le président géorgien Mikhaïl Saakachvili veut faire du nouveau mémorial aux victimes de l'Armée rouge, qui verra le jour à Tbilissi, un symbole de lutte contre la Russie, estime le député russe Sergueï Markov.

Le fondement d'un mémorial aux victimes des soldats de l'Armée rouge, tombés dans les années 1920 pour l'indépendance de la Géorgie, a été posé ce jeudi à Tbilissi.

Selon l'interlocuteur de l'agence, le président Saakachvili poursuit sa politique d'incitation à la haine contre la Russie, le mémorial risquant de se muer en symbole de "lutte de la Géorgie éprise de liberté contre la Russie impérialiste".

"Tout dépendra de la mythologie de ce monument. C'était une guerre civile entre les Géorgiens "rouges" et les mencheviks de la même nation. Le monument aurait pu constituer un bon rappel, dissuadant d'inciter à des guerres civiles fratricides", a-t-il indiqué dans une interview à RIA Novosti.

"M. Saakachvili a réuni des historiens afin de trouvent tous les prétextes historiques possibles afin de brouiller les deux Etats" a conclu M.Markov.

La Géorgie a rompu les relations diplomatiques avec la Russie après que Moscou avait reconnu l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud en août 2008.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала