Les pays arabes soutiennent l’introduction d’une zone d’exclusion aérienne de la Libye

Les ministres des affaires étrangères de plusieurs pays arabes soutiennent l’introduction par la Conseil de Sécurité de l’ONU d’une zone d’exclusion aérienne au-dessus de la Libye dans le but de protéger la population civile.

Les ministres des affaires étrangères de plusieurs pays arabes soutiennent l’introduction par la Conseil de Sécurité de l’ONU d’une zone d’exclusion aérienne au-dessus de la Libye dans le but de protéger la population civile.

Cette déclaration a été faite par des sources diplomatiques au Caire ou a lieu la réunion du Conseil de la Ligue des pays arabes au niveau des ministres des affaires étrangères. Les représentants d’Algérie, du Yémen, de Syrie et du Soudan se sont prononcés contre «l’internationalisation du conflit» mais la position de Tunisie et d’Égypte, deux pays voisins de Libye, a prévalu.

Les États-Unis ont entre-temps fait venir en Méditerranée deux bâtiments de guerre de plus, à savoir la corvette «Mason» et le sous-marin nucléaire «Providence».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала