Lettonie: plus de 6.000 signatures pour officialiser le russe

Plus de 6.000 citoyens lettons ont signé une pétition appelant à accorder au russe le statut de deuxième langue officielle du pays, a annoncé à RIA Novosti Eduards Svatkovs, porte-parole de l'association "Langue maternelle" qui a pris l'initiative de cette action.

Plus de 6.000 citoyens lettons ont signé une pétition appelant à accorder au russe le statut de deuxième langue officielle du pays, a annoncé à RIA Novosti Eduards Svatkovs, porte-parole de l'association "Langue maternelle" qui a pris l'initiative de cette action.

La Lettonie compte 2,3 millions d'habitants, dont 44% de russophones. Seul le letton possède le statut de langue officielle, le russe étant considéré comme une langue étrangère.

L'association "Langue maternelle" a organisé cette collecte de signatures, jugeant que la situation actuelle était discriminatoire pour près de la moitié de la population du pays.

Les militants de l'association doivent réunir 10.000 signatures pour pouvoir lancer une collecte à l'échelle nationale avec le concours de la Commission électorale centrale (CEC).

S'ils parviennent à réunir les signatures de 97.000 citoyens (un dixième de l'électorat du pays), un projet de loi prévoyant l'octroi du statut de deuxième langue officielle au russe sera porté devant le parlement. S'il est rejeté par les députés, il sera soumis à un référendum national.

Mardi 29 mars, la coalition parlementaire des partis nationalistes "Pour la patrie et la liberté" et "Tout pour la Lettonie" a déposé à la CEC 10.000 signatures pour l'abolition du financement public des écoles dispensant l'enseignement dans d'autres langues que le letton.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала