Côte d'Ivoire: Gbagbo négocie sa reddition (Juppé)

Laurent Gbagbo, qui refuse de reconnaître sa défaite à la présidentielle en Côte d'Ivoire et oppose une résistance armée, mène des négociations pour se rendre, a confirmé Alain Juppé, chef de la diplomatie française, selon les médias.

Laurent Gbagbo, qui refuse de reconnaître sa défaite à la présidentielle en Côte d'Ivoire et oppose une résistance armée, mène des négociations pour se rendre, a confirmé mardi Alain Juppé, chef de la diplomatie française, selon les médias.

Le président sortant de Côte d'Ivoire Laurent Gbagbo "serait en négociations pour se rendre" depuis lundi, a affirmé plus tôt mardi sur RFI Ally Coulibaly, ambassadeur ivoirien en France nommé par Alassane Ouattara, rival de Gbagbo reconnu par la communauté internationale. Ces propos ont été corroborés par le ministre français des Affaires étrangères.

La Côte d'Ivoire est déchirée par le violent conflit entre Laurent Gbagbo, perdant de la présidentielle, et Alassane Ouattara, reconnu président ivoirien par la communauté internationale. Le président sortant refuse de céder le pouvoir à son rival et s'est mis à utiliser depuis le mois de mars des armes lourdes contre ses adversaires.

Jeudi 31 mars, les forces pro-Ouattara sont entrées dans la capitale économique de la Côte d'Ivoire, Abidjan, avant d'y instaurer un couvre-feu jusqu'à dimanche. Les frontières et l'espace aérien du pays ont été fermés.

La mission de l'Onu (Onuci) et le contingent français (Licorne) qui l'appuie se sont engagés dans des hostilités aux côtés de M.Ouattara, en portant des frappes aériennes contre les positions des pro-Gbagbo.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала