Aide humanitaire en Libye: pas de rôle de pointe pour l'Otan (Rasmussen)

© RIA Novosti . Sergei Guneev / Aller dans la banque de photosAnders Fogh Rasmussen
Anders Fogh Rasmussen - Sputnik France
L'Otan ne doit pas diriger la mission humanitaire en Libye, a déclaré lundi le secrétaire général de l'Alliance Anders Fogh Rasmussen lors d'un point-presse à Bruxelles.

L'Otan ne doit pas diriger la mission humanitaire en Libye, a déclaré lundi le secrétaire général de l'Alliance Anders Fogh Rasmussen lors d'un point-presse à Bruxelles.

"Je ne vois pas l'OTAN dans un rôle de pointe en ce qui concerne l'acheminement de l'aide humanitaire en Libye. J'apprécierai que l'Union européenne prenne des initiatives", a  indiqué notamment le chef de l'Otan.

Début avril, le Conseil de l'Union européenne a adopté le plan EUFOR Libya, prévoyant une opération militaire appelée à faciliter l'octroi d'une aide humanitaire aux Libyens.

Le vice-amiral italien Claudio Gaudiosi est chargé de prendre le commandement de l'opération. Le Q.G. sera installé à Rome.

Le 17 mars, le Conseil de sécurité de l'Onu a adopté une résolution prévoyant la mise en place d'une zone d'exclusion aérienne au-dessus du pays et autorisant le recours à la force pour protéger la population libyenne des troupes du colonel Kadhafi. L'opération internationale a débuté le 19 mars, en associant entre autres la Belgique, le Canada, le Danemark, l'Espagne, les Etats-Unis, la France, la Grande-Bretagne et l'Italie. Le 31 mars, l'Otan a pris le commandement des opérations.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала