Russie: un commissaire européen préoccupé par la sécurité des journalistes

En présentant son rapport annuel sur la situation dans les 47 pays membres du Conseil de l'Europe, le commissaire européen aux droits de l'homme, Thomas Hammarberg, s'est dit sérieusement préoccupé par la liberté d'expression et la sécurité des journalistes en Russie.

En présentant mercredi son rapport annuel sur la situation dans les 47 pays membres du Conseil de l'Europe, le commissaire européen aux droits de l'homme, Thomas Hammarberg, s'est dit sérieusement préoccupé par la liberté d'expression et la sécurité des journalistes en Russie.

"En Russie et dans certains autres pays, les journalistes sont agressés, voire assassinés", a-t-il déclaré du haut de la tribune de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) à Strasbourg.

Il a insisté sur la nécessité d'enquêter minutieusement sur tous ces crimes et de traduire les coupables en justice.

"L'atmosphère d'impunité dans ce domaine m'angoisse", a avoué M.Hammarberg.

Auparavant, il s'est déclaré profondément choqué par le meurtre de la journaliste russe Anna Politkovskaïa, en exhortant à une enquête plus approfondie sur ce crime perpétré à Moscou en 2006.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала