Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les pays du Golfe demandent l'intervention du Conseil de sécurité contre l'Iran

S'abonner
Le Conseil de coopération du Golfe (CCG) a exhorté le Conseil de sécurité de l'Onu à adopter les mesures nécessaires pour mettre fin à l'ingérence de l'Iran dans les affaires intérieures de ses membres, lit-on dans une déclaration officielle publiée dimanche.

Le Conseil de coopération du Golfe (CCG) a exhorté le Conseil de sécurité de l'Onu à adopter les mesures nécessaires pour mettre fin à l'ingérence de l'Iran dans les affaires intérieures de ses membres, lit-on dans une déclaration officielle publiée dimanche.

"Le CCG appelle la communauté internationale et le Conseil de sécurité de l'Onu à adopter toutes les mesures nécessaires afin de faire cesser l'ingérence explicite de l'Iran, les menaces et les provocations dont il se sert pour semer la discorde au sein des pays de la région", indique le document.

Le Conseil du Golfe réunit six monarchies de la péninsule arabique: l'Arabie saoudite, Bahreïn, les Emirats Arabes Unis, Oman, le Qatar et le Koweït.

En février dernier, les chiites, qui constituent 75% de la population de Bahreïn, ont lancé des actions de protestation contre la politique des autorités sunnites du pays.

Pour mater la contestation, les autorités de Bahreïn ont accueilli des contingents saoudien et émirati dépêchés dans le cadre de la mission "Bouclier de la péninsule" mise en place par le Conseil de coopération du Golfe.

L'Iran chiite a considéré l'intervention des monarchies sunnites d'un mauvais œil.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала