Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Poutine à la Douma: la crise surmontée, de nouveaux horizons s'ouvrent (SYNTHESE)

© RIA Novosti . Alexei Druzhinin / Aller dans la banque de photosLe premier ministre russe Vladimir Poutine
Le premier ministre russe Vladimir Poutine  - Sputnik France
S'abonner
La Russie est parvenue à surmonter la crise financière sur tous les fronts, a estimé le premier ministre russe Vladimir Poutine en présentant à la Douma son rapport sur les activités du gouvernement russe en 2010. L'économie nationale reprend son souffle et devient de plus en plus efficace, ce qui témoigne de sa viabilité, a jugé le chef du gouvernement.

La Russie est parvenue à surmonter la crise financière sur tous les fronts, a estimé le premier ministre russe Vladimir Poutine en présentant mercredi à la Douma son rapport sur les activités du gouvernement russe en 2010. L'économie nationale reprend son souffle et devient de plus en plus efficace, ce qui témoigne de sa viabilité, a jugé le chef du gouvernement.

"Tout au long de la crise, la Russie a évité de graves dangers susceptibles de déboucher sur un affaiblissement du pays et de porter atteinte à son potentiel économique et humain", a annoncé le premier ministre en ajoutant qu'il s'agit d'une "réalisation commune" réussie "grâce aux efforts de tous".  L'économie russe sortira de la crise et aura totalement compensé ses pertes au début de 2012, c'est-à-dire, plus tôt que prévu, a indiqué M.Poutine.

En termes de PIB, la Russie doit se classer parmi les cinq grandes économies mondiales, alors que son PIB par habitant devrait atteindre 35.000 dollars, dépassant les indices actuels des pays tels que la France et l'Italie.

Dans le même temps, le "boom pétrolier" actuel ne fait que souligner la nécessité de lancer une nouvelle vague de développement industriel et technologique en Russie. A présent, le pays a besoin d'une décennie de développement stable "sans expérimentations irréfléchies", qui lui permettra de se retrouver parmi les cinq premières puissances économiques du monde, a relevé le premier ministre.

Même s'il reconnaît que la crise financière est généralement surmontée, M.Poutine a accordé une attention particulière à ses enseignements, dont le principal réside dans la prise de conscience du fait que la faiblesse économique et politique constitue une menace pour la souveraineté nationale.

"Soyons honnêtes – dans le monde d'aujourd'hui, si vous êtes faibles, il y aura toujours quelqu'un qui voudra vous conseiller la voie que vous devez choisir pour votre propre pays", a déclaré le premier ministre. Dans ce contexte, la Russie "doit être indépendante et forte pour éviter toute ingérence étrangère" dans ses affaires intérieures, a déclaré M.Poutine.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала