Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Entre le passé et l’avenir

© Photo: RIA NovostiEntre le passé et l’avenir
Entre le passé et l’avenir - Sputnik France
S'abonner
Le chef du gouvernement russe Vladimir Poutine a présenté dans son compte-rendu annuel devant le parlement le passé et l’avenir du pays. Le pays doit devenir compétitif.

Le chef du gouvernement russe Vladimir Poutine a présenté dans son compte-rendu annuel devant le parlement le passé et l’avenir du pays. Le pays doit devenir compétitif. C’est un impératif qui concerne l’Etat, le business et la sphère sociale, a relevé le Premier ministre.

Le compte-rendu annuel devant la chambre basse du parlement est une innovation d’il y a trois ans. L’amendement respectif à la Constitution de Russie n’ayant été apporté qu’en décembre 2008. Si l’année dernière le discours du Premier ministre était consacré aux mesures du gouvernement en vue de faire sortir l’économie de la crise, cette fois il parlait des plans d’accroître les rythmes de l’essor économique du pays. « Nous avons à donner une nouvelle qualité à l’économie et aux investissements, à réduire la dépendance des exportations des matières premières, à  consolider le système bancaire, à soutenir les entrepreneurs, à réprimer la corruption », a dit M. Poutine :

Le pays a besoin d’une décennie de développement stable, dépourvu de toutes sortes d’écarts, d’expérimentations peu réfléchies, donnant dans un libéralisme des fois injustifié ou dans une démagogie sociale. L’un et l’autre vont nous détourner de la voie magistrale du développement national. Nous avons à trouver des solutions qui permettront à la Russie d’avancer assurément, de bâtir une économie forte, basée sur des innovations. Et chaque année doit apporter des améliorations tangibles dans la vie des citoyens, de la majorité absolue des familles russes. Nous fixons l’objectif de porter les investissements directs étrangers à 60 -70 milliards de $ par an, et ensuite  de faire encore mieux.

En plus des citoyens russes, les propos du Premier ministre ont intéressé également ceux d’Europe et les investisseurs occidentaux.

Il y a un an j’ai dit devant les députés de la Douma d’Etat qu’on avait commencé à poser sous la mer le gazoduc « Nord Stream ». A présent je rapporte qu’en juillet ce sera fait, et en octobre-novembre nous fournirons de premières quantités de gaz naturel à des clients en Europe.

De plus, a relevé M. Poutine, la Russie est devenue le premier pays producteur du pétrole dans le monde, et nous chercherons à garder ces positions.

Dans son compte-rendu M. Poutine a accordé beaucoup d’attention à la sphère sociale : à la réforme de la santé publique et de l’éducation nationale, à l’agriculture, à une majoration des salaires des agents de la sphère publique, aux maîtres d’école, aux étudiants et aux médecins.

Le rapport de Vladimir Poutine a suscité une réaction différente dans le corps de députés. La plupart d’eux, avant tout ceux du parti « Russie Unie », l’ont évalué positivement.

D’autres se montraient critiques. Ainsi Guennadi Goudkov, du parti « Russie Juste », voit le rapport du Premier ministre comme une action publicitaire, louant le gouvernement :

Je crois que ce n’est pas un compte-rendu du gouvernement devant les députés de la Douma d’Etat, mais une manifestation, adressée à toute la population, qui doit soutenir, d’après tout, avec enthousiasme le parti au pouvoir, le gouvernement de Russie. Et leur donner un mandat aux nouvelles élections.

On comprend que les groupes parlementaires d’opposition ne voient dans le rapport gouvernemental qu’un prétexte pour critiquer, dit le leader du groupe parlementaire de « Russie Unie » Boris Gryzlov. « En revanche, pour nous le compte-rendu devant le parlement de notre leader, c’est avant tout la possibilité de se mettre à l’heure sur les principales questions du développement de l’Etat, et bien des propositions formulées aujourd’hui sont le résultat de notre travail commun ».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала