Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Libye: pétrole et gaz à l'origine de l'intervention (Poutine)

© RIA Novosti . Aleksei Druzhinin  / Aller dans la banque de photosVladimir Poutine
Vladimir Poutine - Sputnik France
S'abonner
Le premier ministre russe Vladimir Poutine n'a pas exclu devant les journalistes à Copenhague que l'actuelle situation en Libye soit liée à l'intérêt suscité à l'étranger par ses réserves de pétrole et de gaz.

Le premier ministre russe Vladimir Poutine n'a pas exclu mardi devant les journalistes à Copenhague que l'actuelle situation en Libye soit liée à l'intérêt suscité à l'étranger par ses réserves de pétrole et de gaz.

"A signaler que pour les réserves de brut en Afrique, la Libye arrive en première position et en quatrième pour le gaz. Une question se pose: n'est-ce pas là l'intérêt essentiel de ceux qui y opèrent à présent?", a déclaré M.Poutine à l'issue des négociations avec son homologue danois Lars Loekke Rasmussen.

Plusieurs pays, notamment la Grande-Bretagne, la France, les Etats-Unis, le Canada, la Belgique, l'Italie, l'Espagne, le Danemark et la Norvège, sous le prétexte de protéger la population libyenne en se référant à la résolution de Conseil de sécurité de l'Onu, ont lancé une opération militaire mettant en place une zone d'exclusion aérienne au-dessus du pays. Ils exigent maintenant le départ du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала