La construction de Nabucco reportée

La construction de Nabucco reportée
La construction de Nabucco reportée - Sputnik France
Le lancement de la construction du gazoduc Nabucco est reporté de deux ans, de 2011 à 2013, annoncent les représentants du consortium. La cause – l'échec de trouver le gaz.

Le lancement de la construction du gazoduc Nabucco est reporté de deux ans, de 2011 à 2013, annoncent les représentants du consortium. La cause – l'échec de trouver le gaz.

Le projet Nabucco est conçu pour exporter le gaz d'Asie centrale et de région caspienne vers l'Europe en contournant la Russie. En concurrence directe avec le projet russe South Stream, Nabucco devait être mis en exploitation en 2015. Maintenant Nabucco prend du retard à moins que cela ne signifie que le projet sera abandonné. Nabucco n'a toujours pas de fournisseurs de gaz. Alors que South Stream en a, tout comme le marché pour ses exportations. Des précisions avec Serguei Tchijov, président de l'Union gazière russe:

"Les experts internationaux soulignent depuis longtemps qu'il n'y aura pas assez de gaz pour South Stream et Nabucco. Et puis les autorisations nécessaires ne sont toujours pas signées pour Nabucco. On se pose la question si le projet sera jamais réalisé. Les actionnaires attendent probablement l'évolution de la situation géopolitique pour trouver des fournisseurs de gaz en Turkménie, au Kazakhstan et en Iran. Mais ces attentes sont trop fantaisistes. La Turkménie est orientée sur la Chine et sur la Russie, alors que l'Iran applique une politique anti-américain et anti-européenne", insiste Serguei Tchijov.

Construire un gazoduc sans avoir d'accords signés avec les fournisseurs est un risque inacceptable. En plus, le coût du projet est monté de 7 à 15 milliards d'euros dès qu'on y a inclut le coût de la construction du tube reliant les fournisseurs à la Turquie. Le coût du projet étant au départ largement sous-évalué, cette enchère n'est, donc, pas la dernière.

Compte tenu de la nécessité urgente de faire des économies, ce n'est pas pour plaire à l'Europe. Rien d'étonnant, car il s'agissait dès le début d'un projet géopolitique, son avantage économique restant largement incertain.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала