Renault veut contrôler AvtoVAZ (Ghosn)

Dans une interview au quotidien Le Parisien publiée mardi, le PDG de Renault-Nissan, Carlos Ghosn, a annoncé que Renault envisageait de racheter le bloc de contrôle du premier constructeur automobile russe AvtoVAZ.

Dans une interview au quotidien Le Parisien publiée mardi, le PDG de Renault-Nissan, Carlos Ghosn, a annoncé que Renault envisageait de racheter le bloc de contrôle du premier constructeur automobile russe AvtoVAZ.

"Je vais intervenir directement sur un certain nombre de dossiers, comme les futures voitures haut de gamme et la réussite de notre coopération avec AvtoVAZ, qui doit devenir une filiale de Renault en Russie", a-t-il affirmé.

En 2008, Renault-Nissan a acquis une minorité de blocage (25% plus une action) dans le capital d'AvtoVAZ. Début novembre dernier, le premier ministre russe Vladimir Poutine a invité le groupe franco-nippon à prendre le contrôle majoritaire de la compagnie russe.

A l'heure actuelle, la banque d'investissement Troïka Dialog, Renault-Nissan et le conglomérat public russe Rostekhnologuii détiennent chacun une minorité de blocage (25% plus une action) d'AvtoVAZ. Le rachat des actions appartenant à Troïka Dialog conférerait au groupe franco-japonais 50% plus une action.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала