Libye: le CNT reconnu par la Bulgarie et la Croatie

La Bulgarie et la Croatie ont reconnu le Conseil national de transition (CNT), organe politique de la rébellion libyenne, en tant que représentant légitime du peuple, ont annoncé mardi les médias occidentaux en se référant à une déclaration commune des deux pays.

La Bulgarie et la Croatie ont reconnu le Conseil national de transition (CNT), organe politique de la rébellion libyenne, en tant que représentant légitime du peuple, ont annoncé mardi les médias occidentaux en se référant à une déclaration commune des deux pays.

"La Bulgarie et la Croatie acceptent le Conseil national de transition (CNT) libyen comme représentant légitime du peuple libyen", lit-on dans la déclaration citée par les médias.

"Le CNT est capable de diriger le processus d'édification d'une Libye démocratique et unie sur la base de la suprématie de la loi, et adhérant aux plus hauts standards internationaux de défense des droits de l'Homme", souligne cette déclaration commune.

"L'époque de Kadhafi est terminée et il doit se retirer immédiatement. Les accusés de crimes contre l'humanité doivent répondre devant le tribunal", ajoute la déclaration.

De nombreux pays ont déjà reconnu le CNT comme unique interlocuteur légitime en Libye. La Russie a reconnu le CNT à titre de partenaire légitime au dialogue sur l'avenir de la Libye.

Les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, la France, l'Italie et l'Union européenne ont ouvert leurs représentations à Benghazi.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала