L’opposition syrienne se prononce pour le dialogue avec le pouvoir, mais à une série de conditions

L’opposition syrienne se prononce pour le dialogue avec le pouvoir, mais à une série de

L’opposition syrienne se prononce pour le dialogue avec le pouvoir, mais à une série de conditions, a annoncé Radwan Zyadé, chef de la délégation de l’opposition se trouvant à Moscou à l’invitation de l’Association russe de solidarité avec les peuples d’Asie et d’Afrique. D’après lui, les autorités du pays doivent retirer les troupes et les blindés des villes, autoriser le Conseil de l’ONU pour les droits de l’homme d’enquêter les événements en Syrie.

M. Zyadé a relevé l’intérêt à ce que Moscou préside à la source des changements en Syrie et ne vote pas simplement les résolutions au CS de l’ONU. Le chef du comité pour les Affaires internationales du Conseil de Fédération Mikhaïl Marguélov, qui s’est rencontré avec la délégation, a exprimé sa préoccupation par la situation en Syrie. « Il n’est pas dans notre intérêt que les événements y évoluent suivant le scénario libyen », a-t-il mis en relief.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала