Libye: Berlusconi affirme avoir été hostile à l'intervention

© RIA Novosti . Alexei Nikolsky / Aller dans la banque de photosLe premier ministre italien, Silvio Berlusconi
Le premier ministre italien, Silvio Berlusconi - Sputnik France
Le premier ministre italien, Silvio Berlusconi, a déclaré jeudi qu'il s'était opposé dès le départ à l'intervention armée en Libye.

Le premier ministre italien, Silvio Berlusconi, a déclaré jeudi qu'il s'était opposé dès le départ à l'intervention armée en Libye.

"J'étais contre l'intervention militaire en Libye, mais j'ai été obligé de m'y rallier, car j'étais tenu par le vote du parlement de mon pays", a-t-il déclaré.

L'Italie participe aux raids aériens en Libye pratiquement depuis leur début.

Selon M. Berlusconi, lors du dernier sommet de l'UE à Bruxelles des "questions très précises ont été posées aux protagonistes de cette initiative, c'est-à-dire au président Sarkozy et au premier ministre David Cameron".

"Ils ont répondu que la guerre se terminerait quand  la population de Tripoli se révolterait contre le régime actuel", a conclu le président du conseil italien.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала