Syrie/contestation: Paris hausse le ton contre Damas

Paris a exprimé ses protestations "vigoureuses" à Damas après les violences qui ont suivi la visite de l'ambassadeur français dans la ville rebelle de Hama (nord), rapportent lundi les médias européens citant le porte-parole de la diplomatie française, Bernard Valero.

Paris a exprimé ses protestations "vigoureuses" à Damas après les violences qui ont suivi la visite de l'ambassadeur français dans la ville rebelle de Hama (nord), rapportent lundi les médias européens citant le porte-parole de la diplomatie française, Bernard Valero.

Dans un communiqué, M.Valero a fait état de plusieurs "outrages contre les emblèmes de la République française" commis par les protestataires au cours des manifestations ayant pour cible l'ambassade de France à Damas et le consulat d'Alep.

Selon ce document, les manifestants ont brûlé des drapeaux français, jeté des projectiles sur les bâtiments et détruit plusieurs véhicules "sans que les forces de l'ordre et de sécurité syriennes se soient le moins du monde mobilisées pour empêcher ces actes inqualifiables".

Et d'ajouter que l'ambassadrice syrienne en France, Lamia Shakkour, a été convoquée au Quai d'Orsay en raison des dégradations commises lors de ces manifestations.

Depuis le 15 mars, le régime syrien fait face à une contestation populaire sans précédent. Pour calmer le mécontentement populaire, le président Bachar el-Assad a levé l'état d'urgence, en vigueur depuis 1963, et a annoncé des réformes économiques et politiques. Malgré ces mesures, la révolte populaire prend de l'ampleur.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала