Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Algérie: le ministre de l'Intérieur accuse l'étranger de déstabiliser le pays

S'abonner
Des forces extérieures tentent de déstabiliser l'Algérie en utilisant Facebook pour appeler les jeunes à manifester samedi 17 septembre contre le régime d'Abdelaziz Bouteflika, a déclaré vendredi le ministre de l'Intérieur, Dahou Ould Kablia.

Des forces extérieures tentent de déstabiliser l'Algérie en utilisant Facebook pour appeler les jeunes à manifester samedi 17 septembre contre le régime d'Abdelaziz Bouteflika, a déclaré vendredi le ministre de l'Intérieur, Dahou Ould Kablia.

"Les forces de sécurité algériennes […] ont établi que ces appels émanaient de l'étranger", a déclaré le ministre cité par le site d'information Elaph.

M. Kablia a accusé des "forces extérieures" de vouloir "semer le chaos et l'anarchie", et d'entretenir des liens avec "l'entité sioniste".

Il est persuadé que la date du 17 septembre n'a pas été choisie au hasard, car elle coïncide avec les accords de Camp David et le massacre perpétré en 1982 dans les camps de réfugiés palestiniens de Sabra et Chatila.

Le ministre espère que ces appels ne seront pas suivis et qu'il "n'y aura ni manifestations ni troubles à cette date".

Depuis plusieurs années, l'Algérie est secouée par un mouvement de protestation qui s'est intensifié en janvier 2011 dans le sillage des révolutions arabes. Cependant, les autorités parviennent à contrôler la situation malgré la tendance de différentes couches de la société algérienne à descendre dans la rue pour contester la politique du gouvernement.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала