Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Affaire Politkovskaïa : un nouveau tournant dans l’enquête

© Photo: RIA NovostiAffaire Politkovskaïa : un nouveau tournant dans l’enquête
Affaire Politkovskaïa : un nouveau tournant dans l’enquête - Sputnik France
S'abonner

Le businessman en fuite Boris Berezovski serait le commanditaire du meurtre de la journaliste Anna Politkovskaïa, écrit le quotidien russe « Kommersant ».

Cinq ans se sont écoulés depuis l’assassinat dans le hall de son immeuble de la journaliste Anna Politkovskaïa dont les relations avec les pouvoirs n’avaient jamais été cordiales. Mais l’enquête piétine et on se demande si les enquêteurs réussiront à trouver les coupables. Les dépositions de l’ex-officier de la milice Dmitri Pavlutchenko peuvent tout changer. Il a décrit aux enquêteurs les étapes de la préparation du meurtre et son exécution et a donné le nom du commanditaire – le milliardaire Boris Berezovski. Le Comité d’enquête de Russie refuse tout commentaire.

Sergueï Sokolov, l’assistant du rédacteur en chef de « Novaïa Gazeta » où Anna Politkovskaïa avait travaillé, a dit à la Voix de la Russie que ces accusations n’étaient qu’une mauvaise blague. Toute version doit s’appuyer sur des preuves qui, en l’occurrence, font défaut.

Le fils d’Anna Politkovskaïa, Ilia, ne juge pas ces accusations crédibles. Il est convaincu que Pavlutchenko n’a accepté une transaction que parce qu’il n’avait rien à perdre.

Lioudmila Alexeïeva, la présidente du Groupe de Helsinki de Moscou et l’amie d’Anna Politkovskaïa, dit que ces accusations sont absurdes. Mais elle est certaine que cette affaire sera un jour élucidée :

« Je pense que toutes les affaires seront tôt ou tard élucidées. Comme le sont aujourd’hui les crimes de Staline. Mais impossible de savoir combien de temps faudra-t-il encore attendre. Tant que les commanditaires du meurtre d’Anna Politkovskaïa sont proches du pouvoir, ce serait une chose extrêmement difficile ».

L’assassinat d’Anna Politkovskaïa connue pour ses révélations des violations des droits de l’homme en Tchétchénie et des cas de corruption parmi les hauts fonctionnaires russes, a fait l’Occident parler des failles de l’Etat de droit en Russie et du risque qu’encourent ceux qui critiquent le pouvoir. Vladimir Poutine, alors président de Russie, a déclaré qu’Anna Politkovskaïa avait exercé une influence politique très faible et a assuré que ce meurtre n’avait pas pu être commandité par une personne proche du pouvoir à cause de la tempête que cet assassinat aurait provoqué en Occident.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала