Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Traité FCE: Londres suspend ses engagements à l'égard de Moscou

© Flickr / sjdunphyTraité FCE: Londres suspend ses engagements à l'égard de Moscou
Traité FCE: Londres suspend ses engagements à l'égard de Moscou - Sputnik France
S'abonner
La Grande-Bretagne, tout comme les Etats-Unis, suspend ses engagements pris à l'égard de la Russie dans le cadre du Traité sur les forces conventionnelles en Europe (FCE), a déclaré le ministre britannique aux affaires européennes David Lidington.

La Grande-Bretagne, tout comme les Etats-Unis, suspend ses engagements pris à l'égard de la Russie dans le cadre du Traité sur les forces conventionnelles en Europe (FCE), a déclaré vendredi le ministre britannique aux affaires européennes David Lidington.

"Tout comme certains autres pays signataires du Traité FCE, la Grande-Bretagne annonce qu'elle suspend ses engagements clés à l'égard de la Fédération de Russie, qui ne respecte pas ses obligations dans le cadre de ce traité", a indiqué le ministre dans une déclaration dont la lecture a été donnée à la Chambre des communes.

Cette décision a été prise par le Groupe consultatif commun pour le Traité FCE le 22 novembre dernier à Vienne, a ajouté M.Lidington.

Signé le 19 décembre 1990 à Paris par 16 Etats membres de l'Otan et six Etats membres du Traité de Varsovie, le Traité FCE définissait les quantités d'armements conventionnels stationnés en Europe. Mais son principe fondamental relatif au maintien de l'équilibre des forces entre deux coalitions a perdu sa raison d'être avec la réunification de l'Allemagne, l'adhésion à l'Otan de plusieurs pays d'Europe orientale et la dissolution de l'URSS. En 1999, le sommet de l'OSCE à Istanbul a débouché sur la signature d'une version adaptée du traité, ratifiée par la Russie, la Biélorussie, le Kazakhstan et l'Ukraine.

En 2007, Moscou a gelé sa participation au Traité FCE, sans toutefois s'en retirer, arguant "de circonstances exceptionnelles mettant en péril la sécurité de la Russie". Moscou souhaite que les pays de l'Otan ratifient la version adaptée du traité FCE, qui ne privilégie plus la logique de coalition, mais tient compte de la nouvelle architecture de sécurité en Europe.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала