Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Bouclier américain: Rogozine exige des preuves formelles

© RIA Novosti . Michail Fomichev / Aller dans la banque de photosDmitri Rogozine
Dmitri Rogozine - Sputnik France
S'abonner
Les Etats-Unis doivent fournir des preuves formelles que le bouclier antimissile américain ne vise pas la Russie, a déclaré dimanche à RIA Novosti le représentant permanent de la Russie auprès de l'Otan, Dmitri Rogozine.

Les Etats-Unis doivent fournir des preuves formelles que le bouclier antimissile américain ne vise pas la Russie, a déclaré dimanche à RIA Novosti le représentant permanent de la Russie auprès de l'Otan, Dmitri Rogozine.

"Nous insistons pour qu'ils fournissent les peuvent de ce qu'ils disent", a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

"S'ils nous fournissent des caractéristiques techniques et tactiques (des missiles, ndlr) ainsi que la possibilité d'utiliser intégralement la télémétrie des essais du bouclier, et d'adjoindre ces données dans un accord juridiquement contraignant, alors on pourra faire confiance, tout le reste étant de la propagande", a déclaré le diplomate.

M. Rogozine s'est en outre indigné du fait que son homologue américain Ivo Daalder ait associé les législatives du 4 décembre à l'annonce par la Russie de mesures à entreprendre en riposte à l'implantation du bouclier américain en Europe.

"Si nos collègues américains souhaitent recevoir un signal encore plus ferme après le 4 décembre, ils peuvent compter là-dessus", a conclu le responsable.

La Russie et les Etats-Unis avaient convenu lors du sommet de l'Otan de Lisbonne en 2010 de coopérer dans le domaine de la défense antimissile européenne. Le partenariat était toutefois resté lettre morte, Washington refusant de garantir que le futur bouclier ne menacerait pas le potentiel nucléaire russe.

Le président Medvedev a promis le 23 novembre de déployer dans l'Ouest et le Sud de la Russie des systèmes offensifs modernes garantissant la destruction des installations européennes du bouclier antimissile si les Etats-Unis poursuivaient son déploiement.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала