Enfants russes assassinés: Moscou critique la justice US

© RIA Novosti . Anton Denisov  / Aller dans la banque de photosLe ministère russe des Affaires étrangères
Le ministère russe des Affaires étrangères - Sputnik France
L'acquittement de l'Américain Brian Dykstra et du couple Nanette et Michael Craver, accusés d'avoir tué leurs enfants adoptifs d'origine russe, remet en cause l'objectivité de la justice américaine, selon un communiqué du ministère russe des Affaites étrangères publié lundi.

L'acquittement de l'Américain Brian Dykstra et du couple Nanette et Michael Craver, accusés d'avoir tué leurs enfants adoptifs d'origine russe, remet en cause l'objectivité de la justice américaine, selon un communiqué du ministère russe des Affaites étrangères publié lundi.

"La partie russe s'est déclarée fortement préoccupée par la tendance négative, qui se manifeste depuis quelques temps, à violer les droits des enfants russes adoptés par des familles américaines. Le jugement trop clément rendu à l'encontre du couple Craver accusé du meurtre d'Ivan Skorobogatov et l'acquittement de Brian Dykstra qui a tué un enfant russe adopté aux Etats-Unis, provoquent de l'indignation et remettent en cause l'objectivité du système judiciaire américain", lit-on dans le communiqué.

Le service de presse du délégué du président russe aux droits des enfants Pavel Astakhov a annoncé la semaine dernière qu'un tribunal de Johnson (Iowa) avait relaxé Brian Dykstra (35 ans), accusé du meurtre prémédité de son fils adopté d'origine russe Isaac Jonathan Dykstra (18 mois). Selon le service de presse, le garçon est mort le 14 août 2005, sans que les autorités russes en aient été informées.

Le 18 novembre, un tribunal de York (Pennsylvanie) a condamné le couple Nanette et Michael Craver à 16 mois de prison pour le meurtre non-prémédité de leur fils adoptif Vania Skorobogatov (Nathaniel Craver), mais les a libérés au terme de l'audience au motif que les époux avaient déjà passé en prison plus d'un an et demi.

Selon M. Astakhov, 19 enfants adoptés d'origine russe ont été tués par leurs parents adoptifs américains depuis le début des années 1990.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала