Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Kouriles: le ministre nippon de AE observe les îles depuis une vedette

© RIA Novosti . Vladimir Fedorenko  / Aller dans la banque de photosKouriles: le ministre nippon de AE observe les îles depuis une vedette
Kouriles: le ministre nippon de AE observe les îles depuis une vedette - Sputnik France
S'abonner
Le ministre japonais des Affaires étrangères Koichiro Gemba a observé samedi les îles Kouriles du Sud (baptisées "territoires du nord" au Japon) depuis une vedette de patrouille, ainsi que depuis l'île d'Hokkaido, a rapporté l'agence Kyodo.

Le ministre japonais des Affaires étrangères Koichiro Gemba a observé samedi les îles Kouriles du Sud (baptisées "territoires du nord" au Japon) depuis une vedette de patrouille, ainsi que depuis l'île d'Hokkaido, a rapporté l'agence Kyodo.

M.Gemba est arrivé samedi au port de Rausu, situé dans l'est de Hokkaido, avant d'observer l'île de Kounachir et les îles rocheuses de Habomai depuis une vedette de patrouille. Des responsables des districts japonais situées à proximité des îles de Shikotan et d'Itouroup ont accompagné le ministre pendant son déplacement.

Selon les journalistes, le ministre nippon a organisé ce voyage d'inspection en prévision d'une éventuelle visite du ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov au Japon en janvier.

Le Japon revendique les îles russes constituant la partie sud de l'archipel des Kouriles (Itouroup, Kounachir, Shikotan et Habomai) se référant au Traité commercial et frontalier de 1855, qui reconnaît ces îles comme japonaises. Moscou rappelle que les Kouriles du Sud ont été rattachées à l'Union soviétique à la fin de la Seconde Guerre mondiale et que la Russie en a hérité après la chute de l'URSS.

La Russie et le Japon restent formellement en guerre, puisqu'aucun traité de paix n'a été conclu au terme de la Seconde Guerre mondiale.

Les ministres japonais observent régulièrement les Kouriles du Sud. En décembre 2010, l'ex-ministre japonais des Affaires étrangères Seiji Maehara a survolé les îles en hélicoptère. En août dernier, après sa démission, il s'est rendu aux Kouriles dans le cadre d'un échange sans visas.

En novembre 2010, le président russe Dmitri Medvedev s'est rendu sur les îles. Son exemple a été imité par d'autres responsables russes, ce qui a provoqué une réaction négative de Tokyo. Moscou a déclaré en réponse que la souveraineté de la Russie sur les Kouriles n'était pas sujette à révision et que le président du pays y effectuerait des visites de travail indépendamment de la réaction de Tokyo.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала